L‘audience publique de ce jeudi 19 juillet 2018 à la prison centrale de Makala a été renvoyée au 26 de ce mois . Motif, contradiction de faits entre le Ministère public et la partie défenderesse.

Accusés pour atteinte à la sûreté de l’État et participation aux criminels, Carbone Beni, Grâce Tshunza, palmer Kabeya et Cédric Kalonji ont été arrêtés à Kinshasa le 30 décembre 2017, pendant qu’ils mobilisaient la population à adhérer à la marche du 31 décembre 2017 initiée par le Comité laïc de coordination(CLC) pour exiger l’application intégrale de toutes les dispositions nécessaires de l’Accord du 31 décembre 2016.

Kerima