APPROVED *** STRICT APPROVAL NEEDED BEFORE PUBLICATION *** Dan Gertler, Israeli billionaire, speaks during a Bloomberg interview in his office at the Israel Diamond Center in Tel Aviv, Israel, on Tuesday, June 12, 2012. Since he first arrived in wartime Congo in 1997 at only 23 years old, Gertler has amassed an empire worth almost $4 billion dollars, according to Bloomberg calculations using publicly available documents. Photographer: Simon Dawson/Bloomberg*** Local Caption *** Dan Gertler

Global witness, une organisation britannique engagée dans la lutte contre la corruption et la transparence des industries extractives à travers le monde, appelle l’entreprise Suisse Glencore à ne pas payer des millions d’euros de redevance à l’Israélien Dan Gertler, sur qui pèse des sanctions américaines, à travers une société lui appartenant.

Gertler, un proche du régime de Kinshasa détient les droits de paiements contractuels de deux mines appartenant à Glencore au Congo-Kinshasa . Ces droits valent des dizaines de millions de dollars par an, mais les paiements ont été temporairement suspendus à la suite des sanctions américaines. Glencore prévoit de payer Gertler en euros plutôt qu’en dollars américains malgré le fait que le trésor américain l’a sanctionné en 2017.

Global witness a toujours mis en garde contre les risques de partenariat avec Dan Gertler, mais pendant des années Glencore a défendu ce partenariat. Contourner les sanctions et payer des millions de Dan Gertler pendant des années constitue as une solution acceptable à ce conflit. Les autorités américaines doivent obliger Glencore à rendre des comptes lorsque ces paiements à Gertler reprendront” declare Peter Jones, chef de campagne de Global witness.

Kerima