Marches du CLC: les journalistes, cibles d’attaques policières dénonce (JED)
Un homme arrêté par la police, le 19 janvier 2015 à Kinshasa, en marge des manifestations contre le pouvoir de Joseph Kabila (Photo d'illustration). © AFP/Papy Mulongo
Un homme arrêté par la police, le 19 janvier 2015 à Kinshasa, en marge des manifestations contre le pouvoir de Joseph Kabila (Photo d’illustration). © AFP/Papy Mulongo

Célébrant la journée internationale de la liberté de la presse, l’organisation Journaliste en danger, JED, fustige des attaques ciblées contre les journalistes lors de la couverture de marches initiées par le comité laïc de coordination en Republication Démocratique du Congo.

En marge de la violente répression policière de la marche pacifique de fidèles catholiques pour le respect de l’accord dit de la Saint Sylvestre, plusieurs journalistes n’ont pas été des victimes collatérales de cette répression policière mais plutôt victimes des attaques ciblées“, écrit une note d’évaluation de l’organisation dont POLITICO.CD a reçu une copie.

À titre illustratif, JED présente les attaques contre Djouzen Belebele, cameraman-reporter d’Antenne A, chaîne de télévision émettant à Kinshasa, qui a été copieusement molesté par des agents de l’ordre non loin de la paroisse Saint Kizito, dans le quartier Kinganbwa, dans la commune de Limete, où il s’y était rendu couvrir cette manifestation. De son côté Edmond Izuba, journaliste à la RTVS1, chaîne privée émettant à Kinshasa, a été passé à tabac par des éléments de la police militaire  à la grotte de la Paroisse Saint François de sales, dans la commune de  Kintambo.

Le journaliste prenait les images de fidèles catholiques à l’aide de son téléphone au moment où il été encerclé par ces agents de sécurité. Après l’avoir tabassé, ces agents ont confisqué son téléphone” explique JED.

La Radio le Messager du Peuple, station communautaire émettant à Uvira, dans la province du Sud-Kivu (Est de la RD Congo), a été fermée pendant environ six heures, le 30 décembre 2017, par le responsable local de l’Agence Nationale de Renseignements (ANR) pour avoir diffusé un communiqué du Comité de Laïcs Catholiques appelant le fidèles catholiques à se mobiliser pour exiger l’accord de la Saint Sylvestre” note le document avant d’ajouter: “les agents de renseignement et de la police ont pris d’assaut les installations de ce média pour contraindre les journalistes trouvés sur les lieux d’interrompre toutes émissions.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions.