dimanche, octobre 4, 2020
DRC
10,760
Personnes infectées
Updated on 4 October 2020 à 17:09 17 h 09 min
DRC
247
Personnes en soins
Updated on 4 October 2020 à 17:09 17 h 09 min
DRC
10,239
Personnes guéries
Updated on 4 October 2020 à 17:09 17 h 09 min
DRC
274
Personnes mortes
Updated on 4 October 2020 à 17:09 17 h 09 min

Pierre Kangudia visé à l’Assemblée nationale!

- Publicité-

Le député national Toussaint Alonga a déposé ce vendredi 20 avril 2018 au Bureau de l’Assemblée nationale une question orale avec débat adressée au ministre d’Etat et ministre de Budget, Pierre Kangudia.

« Il s’agit ici d’une question d’intérêt fondamental et national. Nous avons voté le budget 2018. L’argument massue qui a émaillé pour ce vote d’un budget modique de quatre milliards tournait autour de la baisse des prix des matières premières. Nous constatons que les matières premières de la Rdc ont maintenant un prix très élevé. Au moment du vote du budget, la tonne de cobalt se vendait à 46.000 dollars américains. Au jour d’aujourd’hui, elle revient à 100.000 dollars américains. Nous nous posons la question de savoir, comme député national, à qui profite la plus value de 50 % ? », a-t-il déclaré dans une interview accordée à la presse.

Et de poursuivre : « Nous avons également constaté que le Gouvernement de la République s’est mué en un banquier. Lorsque le Gouvernement perçoit les recettes budgétaires, il le fait soit en dollars américains, soit en francs congolais au taux du jour. Mais lorsqu’il effectue les dépenses budgétaires, il le fait en francs congolais au taux d’1 dollar américain à 9.300 francs congolais. C’est-à-dire que les salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat demeurent au taux de 9.300 francs congolais. A qui profite cette différence ? Comme député national, nous avons pris notre respectueuse liberté de poser cette question orale avec débat au ministre de Budget afin qu’il nous dise clairement à qui profite la différence des taux qui sont appliqués au détriment des fonctionnaires et agents de l’Etat comme à tous les citoyens congolais ».

Le député Alonga s’indigne qu’« On perçoit l’argent au taux du jour lorsqu’il s’agit des recettes. Mais, lorsqu’il s’agit des dépenses budgétaires, c’est au taux de 9.300 francs congolais. A qui profite la différence de ce taux de 9.300 francs congolais ? Voilà pourquoi, nous avons estimé qu’il est temps également que le Gouvernement vienne avec un collectif budgétaire, parce que le motif ayant émaillé lors du vote du budget n’existe plus. Et ne pas présenter ce collectif budgétaire, nous le considérons que c’est une trahison pour le peuple congolais. Voilà les raisons ».

Pour lui, le problème n’est pas de trouver satisfaction. Le problème est d’accomplir les prérogatives constitutionnelles d’un député national. « Ai-je accompli ces prorogatives ? Oui. Ceci rentre dans le cadre de mon mandat. Oui, j’ai réalisé ma mission », a-t-il dit.

Et de conclure : « Le collectif budgétaire vient justement par rapport à l’évolution de la situation économique et minière du pays. L’on constate qu’on parle aujourd’hui du boom minier. Mais ce boom minier veut dire quoi ? Ce boom minier a une incidence réelle sur le budget national. Voilà la raison qu’il faut que le Gouvernement amène un collectif budgétaire. Pour que finalement, il arrive à répondre aux désidératas des fonctionnaires congolais. C’est inacceptable que nous demeurions dans des conditions où l’on continue à payer les fonctionnaires et agents de l’Etat au taux de 9.300 francs congolais, alors que les recettes budgétaires sont perçues en dollars américains, soit au taux du jour ».

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...