Trois ONG suspendent leur participation à la commission d’enquête mixte sur les marches du CLC

Selon ces associations congolaises de défense des droits de l’homme, la commission présidée par la ministre Marie-Ange Mushobekwa n’a pas appliqué les recommandations qui consistaient à la levée de l’interdiction des réunions et des manifestations à quelques mois des échéances électorales, la prise en charge médicale des blessées et aussi à la libération des manifestants arrêtés les 31 décembre et 21 janvier.

Georges Kapiamba, président de l’association congolaise pour l’accès à la justice(Acaj), a fait savoir qu’ils ont déjà écrit à la ministre des Droits humains avec copie au Président de la République et demande la convocation d’une réunion spéciale d’évaluation pour la prise des mesures concrètes permettant la mise en oeuvre des recommandations du rapport pour le mardi 17 avril 2018.

14 morts, tel est le bilan de la répression des marches catholiques contre le pouvoir des 31 décembre et du 21 janvier selon la publication du 11 mars dernier de cette commission et 2 morts selon les autorités congolaises.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

“L’Administration Trump ne croyait pas que Fayulu qui aurait pu prendre ses fonctions”: Eliot Engel

Le représentant Eliot Engel, président de la commission des affaires étrangères de…

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.