Deux organisations de la société civile alertent sur un retard accusé par le gouvernement congolais dans le décaissement de fonds dans le cadre du financement des opérations électorales en cours.

Les organisations AETA (Agir pour les élections transparentes et apaisées) et ODEP (Observatoire de la dépense publique) expliquent que sur les 88 092 401,3 USD prévus pour la période du premier trimestre de l’année 2018, seuls 31681297 USD, soit 35,96%.

Le plan d’engagement budgétaire de la CENI pour la période de janvier à mars 2018 prévoit un financement de 159 746 760 565 CDF ou 88 092 401,3 USD. De ce motant, la CENI a reçu 31 681 297 USD, soit 35,96%. Il se dégage un écart de 57 411 104 USD” précisent les deux ONG dans un communiqué ce mercredi 04 avril 2018.

Selon ces organisations, ce mauvais décaissement de fonds à la CENI risquerait d’occasionner un retard dans l’organisation des élections prévues en décembre 2018.