A la réunion interinstitutionnelle, Henri Mova rassure que le calme règne sur l’ensemble de la RDC

 

Présidée par le Chef de l’Etzt Joseph Kabila Kabange samedi dernier au Palais de la Nation, la réunion interinstitutionnelle a été centrée sur la rentrée parlementaire, la situation sécuritaire sur l’ensemble du territoire national, le processus électoral et le financement des élections.

Dans son compte rendu, le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et sécurité, Henri Mova a indiqué que le calme règne sur l’ensemble du territoire national, malgré quelques échauffourées constatées.

“La situation est positive sur l’ensemble des théâtres des opérations, en Ituri et au Nord Kivu.”, a t-il précisé.

Pour mettre fin à la criminalité dans les grandes villes, notamment à Kinshasa, à Lubumbashi et Kolwezi, Henri Mova a ajouté qu’il a été décidé de mener des actions avec pression.

“Un certain nombre des lois essentielles sur la répartition des sièges dont le projet doit être déposé sur les bureaux des deux chambres, et également le toilettage du fichier électoral”, a renchérit le Vice-Premier ministre Mova sur la question de la rentrée parlementaire.

Concernant le processus électoral, Mova a fait savoir que la CENI n’attend que la liste des partis politiques et regroupements politiques en règle car la loi électorale demande à la CENI de disposer de la liste des participants aux élections à partir du 26 mars.

“Le gouvernement a réiteré son engagement à financer l’ensemble du processus électoral au moyen des fonds de la République”, a notifié Henri Mova.

Selon lui, l’aide financière venant de l’extérieur pourraient être orientés à autres choses car les élections relèvent de la souveraineté nationale.

Ont pris part à cette réunion : les présidents des deux chambres du Parlement, le président de la Cour Constitutionnelle, le Procureur général de la République, le Président de la Cour suprême de Justice, le président de la Haute Cour militaire, les trois Vice-Premiers ministres de l’Intérieur, des Affaires étrangères et des Transports, les présidents du CNSA, de la CENI et son adjoint ainsi que les ministres des Finances de la Défense et de la Justice et le Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions.