Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
2,966
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
2,469
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
428
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min

Germain Kambinga salue « les adhésions » autour du processus électoral et regrette « les morts inutiles »

Alors que plusieurs coalitions de l’opposition d’adhérent finalement au processus électoral actuel en se préparant aux élections censées avoir lieu en décembre prochain, la coalition du Centre, dirigé par le député  Germain Kambinga, affirme regretter que « les acteurs politiques congolais aient rejoint la voie de la raison » après que des congolais soient morts « sur l’autel des ambitions sans équivoque des politiciens« .

La plateforme politique dirigé le leader du parti Liberté se félicite d’avoir « bien compris que seul un compromis et le balisage effectif de la route qui mènerai aux élections était la seule attitude à adopter« , alors que la Majorité présidentielle s’enfoncer dans un excès de confiance et l’opposition plongée dans l’extrême radicalisme.

« Ayant fait la lecture exacte de la situation politique, le Centre avait dès sa création considéré qu’il était essentiel pour l’intérêt de la République que les différents camps politiques sortent de cette espèce de surenchère populiste qui, s’agissant de la Majorité présidentielle, se traduisait par une espèce d’assurance démesurée, et du côté de l’opposition, par un radicalisme extrême « , rappelle son coordonnateur Germain Kambinga.

Ce regroupement politique, ajoute Germain Kambinga, a toujours dit non « aux slogans populistes de type : le 31 décembre tout s’arrête, transition sans Kabila, élection sans Katumbi, tout va bien rien à signaler, marche du CLC aux objectifs flous avec son lot de mort inutile,… « .

Au bout de compte, le Centre se réjouit de constater qu’il a vu la lumière avant tout le monde. « La réalité de faits semble à ce jour nous donner raison et nous nous en réjouissons et espérons que la raison qui doit être le seul guide des uns et des autres dans la défense de leurs intérêts politiques divergents, sera de mise pour longtemps et que les discours extrémistes des deux camps va céder le pas au temps de la tolérance de la différence pour une préparation effective de ce grand rendez-vous que sont les élections« , a déclaré Germain Kambinga.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...