Jean-Pierre Kambila: “Il faut trouver les moyens pacifiques de sortir de tout ça”
Dans une interview exclusive accordée lundi à POLITICO.CD, le Directeur de Cabinet adjoint du Président Joseph Kabila appelle les opposants à mettre de côté leurs ambitions personnelles pour aller aux élections.

Nous devons prendre nos responsabilités. Il faut trouver les moyens pacifiques de sortir de tout ça. Il y a eu assez de dégâts. Bien évidemment les morts c’est le plus déplorable, mais il y a d’autres conséquences derrière : quelle est l’image du pays, qu’elle est la situation économique pendant que nous sommes en train de passer tout ce temps-là?“, interroge-t-il à l’opposition qu’il accuse de chercher à instrumentaliser l’Eglise.

Pour ce cadre du parti au pouvoir, le PPRD, la situation est “suffisamment grave”. “Si ces gens, dit-il en référence aux opposants, ont un peu de responsabilité supérieure à leurs visées politiques, à leur envie de prendre le pouvoir par la force, il est temps qu’ils disent : « préparons-nous pour les élections ».

M. Kambila s’interroge de savoir pourquoi l’opposition politique ne veut pas aller aux élections. “Pourquoi ils ont peur de leur propre peuple ? Pourquoi ils ont peur que l’on interroge leur propre peuple ?  S’ils veulent s’accrocher à la question de la Machine à voter, qu’ils viennent discuter. Pourquoi s’accrocher à manifester dans la rue alors que le processus électoral est irréversible ?

L’intégralité de son interview est à la lire bientôt sur POLITICO.CD.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions.