Jean-Pierre Kambila: “Il faut trouver les moyens pacifiques de sortir de tout ça”

Dans une interview exclusive accordée lundi à POLITICO.CD, le Directeur de Cabinet adjoint du Président Joseph Kabila appelle les opposants à mettre de côté leurs ambitions personnelles pour aller aux élections.

Nous devons prendre nos responsabilités. Il faut trouver les moyens pacifiques de sortir de tout ça. Il y a eu assez de dégâts. Bien évidemment les morts c’est le plus déplorable, mais il y a d’autres conséquences derrière : quelle est l’image du pays, qu’elle est la situation économique pendant que nous sommes en train de passer tout ce temps-là?“, interroge-t-il à l’opposition qu’il accuse de chercher à instrumentaliser l’Eglise.

Pour ce cadre du parti au pouvoir, le PPRD, la situation est “suffisamment grave”. “Si ces gens, dit-il en référence aux opposants, ont un peu de responsabilité supérieure à leurs visées politiques, à leur envie de prendre le pouvoir par la force, il est temps qu’ils disent : « préparons-nous pour les élections ».

M. Kambila s’interroge de savoir pourquoi l’opposition politique ne veut pas aller aux élections. “Pourquoi ils ont peur de leur propre peuple ? Pourquoi ils ont peur que l’on interroge leur propre peuple ?  S’ils veulent s’accrocher à la question de la Machine à voter, qu’ils viennent discuter. Pourquoi s’accrocher à manifester dans la rue alors que le processus électoral est irréversible ?

L’intégralité de son interview est à la lire bientôt sur POLITICO.CD.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

SADC: voici les 5 garanties que la CENI a “refusé” de donner à l’opposition

Les négociations ont échoué ce soir entre la délégation de la SADC et l’opposition congolaise qui a refusé de signer un accord de bonne conduite, posant plusieurs préalables. 

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Bruno Tshibala a libéré la résidence officielle du Premier ministre à Kinshasa

Comme annoncé par POLITICO.CD, le Premier ministre Bruno Tshibala libère la résidence officielle du Premier ministre à Kinshasa en prévision de l’installation du futur Président élu. 

RDC: Comment Nangaa a définitivement flingué ses machines!

Si la Commission électorale comptait sur l’expertise britannique pour imposer une légitimité internationale en faveur des machines à voter très contestées au pays, c’est désormais chose perdue.