Jean-Pierre Kambila: “Il faut trouver les moyens pacifiques de sortir de tout ça”

Dans une interview exclusive accordée lundi à POLITICO.CD, le Directeur de Cabinet adjoint du Président Joseph Kabila appelle les opposants à mettre de côté leurs ambitions personnelles pour aller aux élections.

Nous devons prendre nos responsabilités. Il faut trouver les moyens pacifiques de sortir de tout ça. Il y a eu assez de dégâts. Bien évidemment les morts c’est le plus déplorable, mais il y a d’autres conséquences derrière : quelle est l’image du pays, qu’elle est la situation économique pendant que nous sommes en train de passer tout ce temps-là?“, interroge-t-il à l’opposition qu’il accuse de chercher à instrumentaliser l’Eglise.

Pour ce cadre du parti au pouvoir, le PPRD, la situation est “suffisamment grave”. “Si ces gens, dit-il en référence aux opposants, ont un peu de responsabilité supérieure à leurs visées politiques, à leur envie de prendre le pouvoir par la force, il est temps qu’ils disent : « préparons-nous pour les élections ».

M. Kambila s’interroge de savoir pourquoi l’opposition politique ne veut pas aller aux élections. “Pourquoi ils ont peur de leur propre peuple ? Pourquoi ils ont peur que l’on interroge leur propre peuple ?  S’ils veulent s’accrocher à la question de la Machine à voter, qu’ils viennent discuter. Pourquoi s’accrocher à manifester dans la rue alors que le processus électoral est irréversible ?

L’intégralité de son interview est à la lire bientôt sur POLITICO.CD.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Pourquoi Mme Tshisekedi a-t-elle mis un énorme vent à Mme Kabila

Alors que leurs maris étaient en quasi-symbiose, les premières dames Denise Tshisekedi et Olive Kabila ont visiblement des comptes à régler. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

Ce que Minaku a dit au président Félix Tshisekedi

L’ancien président de l’Assemblée nationale a rencontré lundi à Kinshasa le nouveau président Félix Tshisekedi dans un entretien en tête à tête. 

SADC: voici les 5 garanties que la CENI a “refusé” de donner à l’opposition

Les négociations ont échoué ce soir entre la délégation de la SADC et l’opposition congolaise qui a refusé de signer un accord de bonne conduite, posant plusieurs préalables.