Papy Niango confirme une subvention de pas moins de 500.000 USD au TP Mazembe

0
888

Le Tout-Mazembe a conservé son titre de champion de la Coupe de la Confédération après un score de zéro but partout contre la formation sud-africaine de SuperSport United FC, en finale retour de la 14ème édition de cette compétition samedi à Pretoria.

Comme souvent, cette victoire sportive a laissé place à une polémique politique au pays.  Salué par la classe politique, le TP Mazembe, club appartenant à l’opposant Moïse Katumbi, a vu son succès être récupéré par des proches du pouvoir congolais. Ainsi, la chaîne privée proche du pouvoir, Télé50, a affirmé que le gouvernement a largement contribué à ce succès en envoyant un pactole au club lushois.

« Du calme, le TP [Mazembe] n’a jamais reçu une prime d’encouragements du gouvernement. Qu’on arrête d’en parler et que l’on nous la donne si elle existe« , répond rapidement le Directeur sportif et Manager Général du TP Mazembe Frédéric Kitengie via con compte Twitter.

« Le ministre national des Sports est indigné par cette publication via son compte Twitter ce lundi 27 Novembre 2017 de Frédéric Kitengie Kinkumba, le manager du Tout-Puissant Mazembe Anglebert, méconnaissant la prise en charge de Mazembe par le gouvernement de la RDC », répond un communiqué du ministre Papy Niango publié ce lundi.

« Le Ministre des Sports et Loisirs ne comprend donc pas cette fourbe attitude de Frédéric Kitengie, un dirigeant de Mazembe, si haut placé, et le seul qui échange régulièrement avec lui sur les subventions que le Gouvernement offre à Mazembe, voire sur des contentieux financiers de Mazembe datant du Gouvernement Matata Mponyo« , ajoute-t-il.

En effet, explique ce communiqué, à la tête d’une forte délégation de soutien au TP Mazembe, en attente du régulier de SAA qui va le ramener à Kinshasa via Lubumbashi, Papy Niango tient à apporter les précisions ci-après.

  1. Depuis l’étape des quarts de finale de la 14ème Coupe de la Confédération, le ministre Papy Niango a personnellement effectué le déplacement de Lubumbashi à chaque match de Mazembe pour lui témoigner le soutien nécessaire, au nom du gouvernement Tshibala.
  2. Après sa qualification pour la finale, le gouvernement a pris en charge 14 jours de stage du Tout Puissant Mazembe à Rabat, au Maroc. Ce stage fermé a permis au TP Mazembe de parfaire sa préparation et l’a amené au titre aujourd’hui vanté. Ce seul stage a coûté 278.000 U$ aux contribuables congolais. Le gouvernement a donc tout pris en charge, notamment 37 billets d’avion pour Lubumbashi/Rabat, aller-retour, le logement et la restauration, des primes pour 3 matchs amicaux.
  3. Grâce à l’intervention du ministre Papy Niango auprès du président de la République, le gouvernement a payé à Mazembe, la veille de leur match aller et ce par un versement direct dans son compte bancaire, un montant total de 251.500$. Plusieurs preuves en font foi pour ce match aller jouer le 19 novembre à Lubumbashi et pour la finale retour jouée le 25 novembre 2017 à Pretoria.
  4. Venu pour lui présenter les civilités à son hôtel, le samedi 19 novembre, avant le match joué à Lubumbashi, Maître Papy Niango a personnellement rassuré à Monsieur Kitengie Kinkumba l’approvisionnement effectué la veille au compte bancaire de Mazembe en lui transmettant le code Swift justifiant ce payement.
  5. Le Ministre des Sports rappelle par ailleurs que le Tout Puissant Mazembe Anglebert est le club Congolais qui a bénéficié d’un accompagnement conséquent et beaucoup plus important que les autres clubs Congolais qui se sont arrêtés en cours de chemin des interclubs de la CAF.

Par ailleurs, le Ministre Niango dit douter du « sérieux de ce haut cadre de Mazembe avec qui il vient d’échanger au téléphone en lui exigeant des justifications sur les allocations de la subventions dont a bénéficié Mazembe afin de mieux lui permettre  de mettre à la place publique de telles contrevérités« , exigeant des explications et excuses de la part des dirigeants du TP Mazembe.