Le parti de Delly Sesanga propose un calendrier pour des élections le 30 juillet 2018

0
766

Pour ce parti de l’opposition,  ce calendrier manifeste un « manque de volonté politique d’organiser les élections afin de sortir le pays de la crise dans un bref délai. »

« Par cet acte, la CENI s’est illustrée une fois de plus par son manque d’indépendance et a perdu toute légitimité pour assurer l’organisation des élections libres, démocratiques, transparentes et apaisées en RD Congo », dit un communiqué signé par le député Sesanga.

Comme solution, l’Envol propose un calendrier « alternatif réaliste » pour lequel, di-il, il lance un appel au soutien du peuple congolais, de la classe politique et les forces vives de la Nation afin « d’obtenir le changement des animateurs des institutions dans un bref délai. » 

Pour son calendrier, l’Envol propose la tenue des élections combinées présidentielle et legislatives au 30 juillet 2018, la publication des résultats définitifs le 16 août 2018, la prestation de serment du nouveau président au 21 août 2018, ainsi que la publication des résultats des legislatives au 11 novembre 2018.

« L’Envol lance un appel aux partenaires de la RD Congo notamment les Nations unies à fournir dans le cadre de la Monusco un mécanisme d’accompagnement pour l’élaboration et l’application effective de ce calendrier », ajoute le communiqué.