New York: la RDC signe le traité interdisant symboliquement les armes nucléaires

1
769

Une cérémonie de signature a été organisée ce mercredi dans la salle du Conseil de tutelle, au cours de laquelle les autorités ont été invitées à signer ledit traité et à déposer leurs instruments de ratification ou d’adhésion auprès du Secrétaire général.  Le Traité entrera en vigueur 90 jours après sa ratification par au moins 50 États Membres.

La RDC, dont la délégation aux travaux de l’Assemblée Générale est menée par le Vice-premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères, Léonard She Okitundu a rejoint le club des pays interdisant les armes nucléaires.

« C’est un engagement de la RDC sous le leadership du Président Joseph Kabila Kabange pour la promotion de la paix et la sécurité mondiale dans un monde faisant face à de menaces sécuritaires multiformes » a précisé She Okitundu en marge de la signature de ce document historique signé par une cinquantaine de pays menés par le Brésil.

Le nouveau Traité sur l’interdiction des armes nucléaires a été adopté le 7 juillet 2017, lors de la Conférence des Nations Unies pour la négociation d’un instrument juridiquement contraignant visant à interdire les armes nucléaires en vue de leur élimination complète.

Ce texte, qui a recueilli 122 voix pour, une voix contre (Pays-Bas) et une abstention (Singapour), interdit tout un éventail d’activités liées aux armes nucléaires, notamment toute initiative visant à développer, tester, produire, fabriquer, acquérir, posséder ou stocker des armes nucléaires ou d’autres dispositifs explosifs nucléaires, ainsi que l’utilisation ou la menace d’utilisation de ces armes.

À l’issue de son adoption, le Secrétaire général avait dit espérer que ce nouveau traité favorisera un dialogue inclusif et une coopération internationale renouvelée en faveur de l’objectif tant attendu du désarmement nucléaire.

1 COMMENTAIRE

  1. Réunion des dupes ! la Corée du nord a des armes nucléaires n’ont pas pour attaquer qui que c’est soit, mais par prévention et deterrance contre des situations comme celles qui sont arrivée a Sadaam Hussein,Kadhafi et actuellement en Afghanistan et Syrie ou Assad serait emporté par le printemps Arabe n’eut était l’intervention Russe! le jour ou les Congolais découvrirons c’est qui vient derrière cette démocratie et droits de l’homme a la sauce Occidentale qu’on le force a avaler , il seront MISO NGA comme les peuples des Amériques latines dont oncle Sam a vite mis la queue dans les pattes en voulant recommencer les leçons de Democratie et droits de l’homme au Venezuela!

Comments are closed.