Dans une interview accordée à la Deutsche Welle, la radio officielle Allemande, Augustin Kabuya, porte-parole de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, est revenu sur la question électorale, affirmant que la base de son parti s’est déjà choisi son candidat président de la République aux prochaines élections présidentielles. “La base de l’UDPS a choisi Félix Tshisekedi comme candidat naturel. Ce choix sera formalisé par le congrès du parti politique” a-t-il dit.

Pour Augustin Kabuya, l’acte de Genval défini clairement la mission du Rassemblement, qui vise l’alternance et non une plateforme électorale. Au sujet d’un choix d’un candidat unique pour ce regroupement à la présidentielle prochaine, Augustin Kabuya pense qu’il faudra dans ce sens un compromis pour définir le changement de la mission du Rassemblement, d’une mission pour l’alternance à une mission électorale.

L’acte de Genval donne une autonomie à chaque partie ou regroupement membre du Rassemblement. Voilà pourquoi Moïse Katumbi est candidat de l’AR et du G7, Martin Fayulu est le choix de la Dynamique pour la prochaine présidentielle et Félix Tshisekedi a été choisi par l’UDPS. Actuellement notre combat commun reste l’obtention de l’organisation des élections en fin d’année” a rappelé le porte-parole de l’UDPS, qui souligne que la question de la candidature unique du Rassemblement ne pourra qu’être évoquée après que le scrutin présidentiel soit convoqué.