Gouvernement Tshibala: la polémique s’intensifie entre pro-Kamerhe et pro-Badibanga

11
785

Des opposants signataires de l’accord du 18 octobre dernier à la Cité de l’Union Africaine à Kinshasa et qui n’ont pas participé au précédent gouvernement se sont rangés derrière Vital Kamerhe, en sa qualité de co-modérateur à ce Dialogue, pour envoyer une liste des participants au gouvernement du Premier ministre Bruno Tshibala, qui doit être publié prochainement.

Pendant ce temps, ceux qui sont au gouvernement, sous la direction de l’ancien Premier ministre Samy Badibanga ont fait de même, se rangeant derrière l’autorité de l’ancien Premier ministre.  Une situation qui a déclenché une véritable levée de bouclier de part et d’autres.

« Le chef de l’opposition a toujours été Vital Kamerhe depuis les comités de préparations à l’hôtel Béatrice jusqu’au Dialogue de la cité de l’Union africaine et à celui de la CENCO« , fait remarquer le Professeur Gaston Dindo, qui fait partie du bloc Kamerhe.

Pour lui, le leadership de Vital Kamerhe n’a jamais été mis en cause et que sa qualité de modérateur et de chef de file de l’opposition est reprise sur tous les documents issus de ces discussions.

« Même lui Samy Badibanga a été nommé Premier ministre à la suite d’un dialogue dont Vital Kamerhe était le co-moderateur. Kamerhe a signé l’accord du 18 octobre au nom de l’opposition signataire« , a-t-il rappelé avant d’ajouter: « Alors en vertu de quoi aujourd’hui on parlerait d’un autre chef de file de l’opposition qui serait Samy Badibanga. Le fait d’avoir était premier ministre ne vous donne pas le droit de devenir chef de file ou modérateur« .

L’ancien directeur de campagne d’Etienne Tshisekedi et président du Mouvement pour le Bien Etre des Congolais (MBC) demande même aux partisans de Samy Badibanga de « présenter des excuses » pour avoir « combattu le dialogue de la CENCO »

Pendant ce temps, la situation semble gêner Bruno Tshibala, dont l’entourage parle déjà d’en recourrir à l’arbitrage du président Joseph Kabila.   « Vital Kamerhe veut se tailler, pour sa composante, la part du lion. Et au même moment ceux de Badibanga veulent faire la même chose, c’est totalement fou« , s’alarme un proche de Tshibala.

 

 

11 Commentaires

  1. Voilà ,une confusion au sein de la classe politique congolaise, au lieu de parler sur les élections tous sont là pour leur besoin personnel et non pour la population, hooooo laaaaaa où le Dieu des opprimés ?

  2. Trop mal au coeur si je pense à tout cet argent depensé pour aller au Liban où se trouve l’ambassade de la RDC dans la zone des Emirats Arabes Unis. Et à la fin, une famille nous arnaque. Dieu vous voit.

  3. Ndeko Candelard. Une telle confusion continuelle ne peut provenir que du monde des ténèbres occultes dirigé par Satan lui-même le Chérubin jadis oint, le Père et Maître du Mensonge. On a une une nette impression que même le monde des démons est mieux organisé que la RDC République Démocrature Bannaniere très très democratique de Gondwana Congo de Mende Omalanga) dont les dirigeants illégitimes et illégaux ont horreur de La Lumière qui est la Vérité…

    Tout ce qui se passe dans ce pays reflète l’état d’esprit des dirigeants politiques non mandatés par le Peuple Kongolais Souverain Primaire sui ne cache plus sa mauvaise foi diabolique en cette fin de leur règne commun qui se pointe à l’horizon…

    Que la classe politique Kongolaise pourrie, toxique, inconsciente congénitale, médiocre, corrompue, aphone, collabo se déchire sur le partage des postes ministériels saisonniers, cela est même plus que normal, logique et honnête pour elle car tous ses dirigeants politiques mandateurs publics sous glissement illégitime dans une transition illégale savent que leur deguerpissement Populaire est imminent, ce n’est qu’une question de temps propice pour que la fougue et l’ouragan populaires s’abattent sur cette meute des politichiens de Pavlov trempée dans la mangeoire dressée par Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila et leur Tutsi Power…

    Vivement le soulèvement populaire éboulement final comme un second 04 Janvier 1959 car le colon Belge fut plus fort que l’occupation Tutsi Power. Le fanatisme aveugle est une forme d’esclavagisme mental. La lutta continua. La Victoria e Certa. INGETA

  4. Blanc bonnet, bonnet blanc rien de nouveau sous le cocotier. Post tenebras lux, God is God. Wait and see, tout est cyclique.

    • Je pense que si Bandibanga aime ce pays, il devrait aller voir leur chef de fil de l’opposition signataire de la Cité de l’UA qui est en meme temps celui de Saint Sylvestre, il n’est pas connu comme délégué à aucun document! pourquoi faire ça or les choses sont connues? Si Tshibala accepte aussi sa liste, il sera alors le problème car il connait ceux-là qui sont habilités à représenter les autres. Grandissons mes chers.

Comments are closed.