mardi, octobre 13, 2020
DRC
10,868
Personnes infectées
Updated on 13 October 2020 à 13:46 13 h 46 min
DRC
343
Personnes en soins
Updated on 13 October 2020 à 13:46 13 h 46 min
DRC
10,249
Personnes guéries
Updated on 13 October 2020 à 13:46 13 h 46 min
DRC
276
Personnes mortes
Updated on 13 October 2020 à 13:46 13 h 46 min

Jean-Claude Vuemba contre les consultations du président Kabila

- Publicité-

Le président Joseph Kabila va entamer une consultation de deux jours qui prendra fin demain mardi 5 avril, ayant pour objectif d’écouter le points de vue des uns et des autres, avant de s’adresser à la nation par l’intermédiaire des députés et sénateurs réunis en congrès tel qu’annoncer dans son récent communiqué.

Du côté du Rassemblement, Delly Sesanga souligne que sa plateforme n’a pas reçu d’invitation officielle, toutefois disposée à une telle rencontre.

«Quand nous recevrons l’invitation officiellement, le Rassemblement appréciera la suite à y réserver. Si le président de la République intervient ici comme une des autorités morales de la MP [Majorité Présidentielle] sur les deux éléments du blocage, nous sommes prêts à le rencontrer», conclu Delly Sesanga.

Néanmoins, le député Jean-Claude Vuemba, cadre du Rassemblement, fustige ces consultations initiées par le Président congolais, dont il dit ne pas en voir l’utilité.

«Il y a eu une grande consultation qu’on a appelé: +les assises interdiocésaines de la CENCO+ s’il y avait quelque chose ou une proposition à faire, quand il le faisait bloquer par ses délégués à l’intérieur , pourquoi il n’a pas changé d’avis, ou même, venir lui – même, pour nous montrer qu’il veut la paix et la concorde de la solidarité du peuple congolais. Pourquoi il n’est pas venu seul ?» s’interroge – t –il.

Par ailleurs, le président du MPCR (Mouvement du peuple congolais pour la République) accuse Joseph Kabila d’être «le principal problème des congolais» dans cette crise intervenue suite à l’absence de la Présidentielle, à l’issue de son mandat, l’année dernière.

«Personnellement, au nom du MPCR, je crois que nous ne pouvons pas donner ce point de vue – là, à monsieur Kabila qui est le problème du Congo pour ne pas avoir organisé les élections»,  conclu-t-il.⁠⁠⁠⁠

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...