Rencontre entre Kabila et la CENCO: « cela prouve que Kabila est derrière ce blocage » (opposition)

4
870

Lambert Mende, Porte-parole du gouvernement congolais, a confirmé que le président Joseph Kabila devra s’entretenir ce mardi à Kinshasa, avec les évêques de la Conférence épiscopale nationale  du Congo (CENCO). Cette rencontre intervient 24 heures après l’échec des négociations dans les discussions autour de l’arrangement pour  la mise en place de l’accord signé 31 décembre dernier.

Lundi soir, les évêques de la CENCO ont fait état du blocage constaté autour dans ces discussions, où l’opposition et la majorité campent chacun, dans sa position. Les évêques catholiques ont dans la foulée, demandé au président Joseph Kabila d’intervenir pour « débloquer la situation ».

Pour Jean-Claude Vuemba, cette rencontre prouve à suffisance que le président Joseph Kabila « est seul responsable » de ce blocage.  « Le blocage autour de tout ce qui se passe à la CENCO, c’est Monsieur [président] Joseph Kabila. La preuve en est que les évêques eux-mêmes ont compris ceci, préférant mieux arrêter ce cirque hier. Maintenant que Kinshasa en brase et certaines villes, Monsieur Kabila trouve le moyen d’inviter les évêques…« , s’étonne le député congolais, cadre du Rassemblement

« Comment voulez-vous que nous puissions continuer à vivre dans un tel méli-mélo? Le peuple congolais ne doit pas être pris dans le Hula Hoop [Ndlr: jeu des années 50 dans lequel on fait tourner un cerceau en plastique autour de son corps par ondulations, en cherchant un gagnant], soyons sérieux« , conclu-t-il.

La dernière rencontre remonte au 20 février denier, le président avait alors soutenu la position de la Majorité Présidentielle, demandant à l’opposition une liste pour les candidats Premier ministre.

4 Commentaires

  1. Encore une Foi Distraction . Quel jour il va faire ce soit disant consultation. Tout ça c’est puisque vous l’appellez chef de l’état. Il est président  Sortant . Donc les prêtres veulent dire que l’accord était pour reconnaître seul kabila comme président. . Quel garant des institutions.un destructeur des institutions et de la Nation..pour les prelats le travail est fini .laisser le peuple se prendre en charge.

    • l accords politique congolais du 31/12/2017 profite à kabila celle est sa majorité alors pou combien du temps ? y a que minaku, mende omalanga,Alexis tambwe,she okitundu,atundu liongo,etc kanyama,André kimbuta & vôtre majorité seule qui sait plus , dieu est avec le peuple congolais zaïrois l avenir vous dirais plus vous etez tous sans mandats légales du peuple congolais zaïrois mais vous faits souffrir le peuple congolais, vôtre égoïsme vous aurais connaître l école.de honorer ngbanda , la chance ke les proches de Mobutu qui fût pardonné,la majorité kabiliste vous allez tous être visiter à domiciler par le soulèvement générale,kabila peut-être comme yhayha jamme de Gambie .

  2. dans quel cadre la rdc(aire d essai) va t elle evolue? c est l anarchie , les institutions sont sans cadre juridique,la loi du plus fort

Comments are closed.