La nouvelle réglementation de l’UE sur les minerais du sang soulage la RDC

1
906

Cette réglementation sur les ‘’minerais de sang’’ entrera en vigueur en 2021 et obligera dès lors les entreprises de l’Union européenne importatrices des minerais tel que le coltan, à s’assurer et garantir qu’il n’y a pas de lien entre leur chaîne d’approvisionnement et les conflits armés, selon que les négociateurs se sont convenus dans le texte final signé par tous, rapporte l’AFP.

Les minerais visés par cette législation en l’occurrence le tungstène, l’étain, le tantale, l’or ou encore le coltan sont indispensables à la production les téléphones, les ordinateurs, les réfrigérateurs et les ampoules. Ils sont principalement importés de l’est de la République démocratique du Congo, RDC, dans la Région des Grands Lacs, où les groupes armés se succèdent pour en avoir le contrôle, mais aussi d’Afrique.

« Le travail minier est souvent effectué par des enfants travaillant comme des esclaves plus de 12 heures d’affilée », a confié la députée socialiste belge, Marie Arena à l’Agence française de presse.

La nouvelle réglementation européenne sur les minerais de sang s’inspire d’une clause de la loi américaine sur la réforme du système financier, adoptée en 2010 sous le premier mandat de Barack Obama, contraignant les entreprises américaines à davantage de transparence quant à leur exploitation de tels minerais. Mais le successeur de Barack Obama, Donald Trump a annoncé en février dernier, un réexamen de cette législation.

La nouvelle réglementation européenne sur les minerais de sang vient en quelque sorte instaurer un autre leadership sur cette question pour limiter les conflits armés en Afrique en général et en particulier à l’est de la RDC déchiré depuis près de 2 décennies par les milices armés.

« Cela souligne d’autant plus l’importance d’un leadership européen sur cette question», a souligné la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström pendant le débat auquel ont assisté nos confrères de l’AFP.

Alors qu’elle n’est pas encore entrée en vigueur, cette nouvelle législation présente certaines faiblesses surtout lorsqu’elle exempte du contrôle les entreprises important de faibles volumes de ces minerais. Les ONG militant contre le pillage des ressources naturelles et des conflits qu’il provoque contre les civils dans des pays pauvres le déplorent déjà.

« L’UE a envoyé un signal fort à un petit nombre d’entreprises. Mais au final elle a fait confiance à un bien plus grand nombre pour continuer à s’autoréguler », a déploré Michael Gibb, de l’ONG Global Witness, active dans cette lutte contre le pillage des minerais.

L’autre lacune de la même loi a été relevée par l’Eurodéputé écologiste français Yannick Jadot qui a regretté le fait que cette loi exempte la grande majorité des entreprises en aval fabriquant des produits de consommation finale, comme les tablettes ou Smartphones.

1 COMMENTAIRE

  1. mais arrete votre hypocrite L’UE pourquoi pas maitenent est pourquoi jusquand 2021, bandes des maffia avec votre loi bidon, en attendent le piage des minerais contunue est les congolais sont massacre jusquand 2021 je suis revolte avec vous bandes des voleur L’UE

Comments are closed.