Charles-Antoine Bambara, qui affirme que Maman Sidikou, le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC, s’est entretenu cette semaine avec “toutes les tendances politiques”, fait savoir que le blocage actuel pour la mise en place de l’accord signé entre le Pouvoir et l’Opposition proviendrait de la scission au sein du Rassemblement où plusieurs factions se réclament la tête de ce mouvement.

“La scission du Rassemblement paralyse et freine la mise en œuvre de l’accord et le travail de la CENCO. Vous avez vu le communiqué de l’Union européenne qui appelle les uns et les autres à plus de responsabilités afin que nous puissions aller vers l’échéance des élections prévues d’ici la fin de cette année. Nous sommes d’accord qu’il y ait, dans un premier temps, ce regroupement au sein du Rassemblement pour que la CENCO continue son travail qu’elle a entrepris avec la signature de l’accord du 31 décembre afin que nous puissions progresser de façon raisonnable fin décembre de cette année pour les élections”, a fait savoir le haut fonctionnaire onusien lors d’une conférence de presse à Kinshasa.

6 comments

  1. Je suis très surpris de cette déclaration qui s’apparente à une fuite en avant de la part de la MONUSCO. Lorsque le Rassemblement était uni, y avait déjà blocage à ce que je sache.

  2. ce le MP qui a conrropu l’opposition ce ne pas une surprise, cela politique de divise pour mieux regne, mais les peuple connais tout le jeux de kabila,on va utilise l’ article 64

  3. Laisser ce théâtre. Vous savez que c’est kabila qui a créé ces choses. Le rassemblement est un celui dirigé par Félix tshisekedi. Laisser ces genre de théâtre Monscu. C’est déjà la corruption qui règne. C”est pitié avec ce Monusco et ses dirigeant.

Comments are closed.