Francis Kalombo: « j’ai fondé le PPRD après avoir été bercé par Tshisekedi »

7
1171

Dans une interview exclusive à Politico.cd, l’homme qui se définit comme étant l’un des membres fondateurs du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), est revenu sur plusieurs sujets notamment l’annonce faite par le gouvernement qui indique qu’il sera incapable de mobiliser l’argent destiné à l’organisation des élections, de la mort d’Étienne Tshisekedi et son héritage pour l’opposition. Son parcours politique de l’UDPS au PPRD, de l’expiration de la législature de députés nationaux et naturellement de Moïse Katumbi.

Le ministre du Budget  annonce être incapable de réunir les fonds nécessaires pour l’organisation des élections fin 2017, quelle est votre réaction ?
C’est un aveu d’échec de ce gouvernement. Dans d’autres cieux, ce gouvernement devrait démissionner. Voilà pourquoi il faut qu’il laisse la place aux hommes et femmes capables de relever le défis pour mener le peuple aux élections. Voilà pourquoi je comprends que le Rassemblement insiste sur les noms de membres qui pourront animer le nouveau gouvernement. Au delà de la mauvaise volonté il y a de l’incapacité. Je pense également que le manque de moyens par ce gouvernement c’est parce que les partenaires traditionnels n’ont pas confiance en eux.

Pensez-vous que les opposants congolais  seront capables de rester unis après la mort de Tshsiekedi ?
Le fait que Tshisekedi soit mort, nous ne pouvons que le regretter. Mais nous pensons que l’opposition a l’obligation de rester unie et c’est ce qui va arriver. De manière à pouvoir peser sur le pouvoir. Je suis sûr que l’opposition sait qu’elle a perdu un grand et les opposants doivent se battre pour devenir la majorité au pouvoir dans le futur et ainsi sortir le pays de la crise dans laquelle il se trouve aujourd’hui.

En avant-plan l’opposant Moïse Katumbi devant le député Francis Kalombo à Bruxelles

Tshsiekedi est mort et l’on sait que vous l’aviez longtemps affronté avant de s’allier à lui, comment Expliquez-vous cela?
Cela n’a jamais été un combat, mais une adversité politique. Nous étions des adversaires politiques, mais il ne faut pas oublier qu’avant cela moi je suis un de membres de l’UDPS. J’ai fait mes premiers pas dans l’UDPS et après je suis allé fonder le PPRD. Il y a eu bien sûr cette adversité et on a compris qu’il avait de bonnes idées et les idées se sont coordonnées. J’ai décidé de travailler de nouveau avec lui. Cela a été aussi possible par l’entremise de Moïse Katumbi. Pour moi c’est une grande expérience d’avoir travaillé avec le président Étienne Tshisekedi avant dans l’opposition, puis après que me suis retiré de la majorité.

En tant que député national, ce 16 février expire la législature pour laquelle vous étiez élu. Allez-vous démissionné par respect à la constitution?
C’est vrai que le mandat de députés prend fin. Je regrette qu’on soit arrivé là par manque d’organisation des élections. Je crois que c’est le gouvernement qui est totalement responsable de cette situation pour n’avoir pas affecté les moyens nécessaires ou qu’il n’a pas sanctionné ceux qui ont détourné l’argent destiné à l’organisation des élections. Lorsque l’on ne sait pas appliquer les règles de la démocratie, c’est la dictature qui s’installe comme l’on ne cesse de le déploré actuellement au Congo-Kinshasa.

Moise Katumbi compte revenir au pays très bientôt qu’en est-il de votre retour?
Moïse Katumbi ne compte pas rentrer, je dirai plutôt que Moïse Katumbi va rentrer. Quant à Francis Kalombo, effectivement je ne vais pas mourir en Europe, je rentrerai aussi. Je pense que le plus important ici c’est ce que l’on compte faire dès son retour pour la nation et pour le peuple Congolais.

7 Commentaires

  1. Mettez vos pieds sur terre et agissez kabila avance la dictature s’instale ou est le compt du peuple congolais la souffrance. Venez a l’shi c’est un calvaire rien ne fonctionne on dirait nous sommes devenus des etrangers on a plus le droit dr circuler en voiture et de stationner sur une infraction,le prix de la farine de mais est 50.000fc le gouverneur est tanzani depuis quand la tanzanie produit le mais en grande quantite? Donc le gouverneur ne sait quoi faire un imbecile qui la voter ?

  2. Le congo Rd est encore sous l’impulsion des occidentaux, nous devons reconnaître que les occidentaux nos leurs enfants chéris en Afrique. Qui sont-ils? Les pays moins peuplés et presque sans richesse net. Avec eux ils font plier les grandes nations avec des richesses immenses comme la RDC. Réalisons comprenons trouvons nous comment agir pour le demain des nos enfants.

  3. Francis Kalombo, est un aventurier, tantôt se nomme « la solution ». Voleur du PPRD. Oyoka soni te francis Kalombo ? bisalela eh….. bisalela eh… Francis Kalombo, okimi RDC, sikoyo ozali na mosala ata moke te na POTO. SONI….

  4. cessez d’injurier Kalombo, pour rappel il avait été parmi les premiers à renoncer tout haut les manoeuvres de changer la constitution. il a notre soutien c’est toi qui va fuir ce pays et lui reviendra

  5. le pays va très mal: les gens ne mangent plus, pas d’écoles pour les enfants ni hôpitaux, pas des routes à Kin et ailleurs, sans oublier les érosions à Kin. Où est l’argent de MAtata et Jeannette saisis à Brazza. Pas d’argent mais ils construisent des immeubles de plsueiusr niveaux en 6 mois. comment? des voleurs nous allons nous prendre en charge comme disait Tshisekedi et Ne Mwanda Nsemi….

  6. le pays va très mal: les gens ne mangent plus, pas d’écoles pour les enfants ni hôpitaux, pas des routes à Kin et ailleurs, sans oublier les érosions à Kin. Où est l’argent de MAtata et Jeannette saisis à Brazza. Pas d’argent mais ils construisent des immeubles de plsueiusr niveaux en 6 mois. comment? des voleurs nous allons nous prendre en charge comme disait Tshisekedi et Ne Mwanda Nsemi….

Comments are closed.