Primature: la Rassemblement adoucit légèrement sa position!

5
708

La majorité et l’opposition ne se sont pas convenues entre autres sur le mode de désignation du Premier ministre. Le pouvoir insiste qu’une liste de cinq candidats soit présentée au président Joseph Kabila. Mais le Rassemblement, principale plate-forme de l’opposition qui doit, selon l’accord du 31 décembre, désigner le Premier ministre ne l’entend pas de cette oreille et tient à ne présenter qu’un seul nom.

Pour Olivier Kamitatu, membre du G7 et du Rassemblement de l’opposition, le président de la République Joseph Kabila a le pouvoir de refuser de nommer Premier ministre une personnalité désignée par le Rassemblement. Mais il indique que l’opposition ne va pas proposer une liste des personnalités parmi lesquelles le chef de l’Etat va choisir le futur Premier ministre.

«Le président de la République doit être respecté dans ses fonctions. Il a le pouvoir de dire non si la personne ne lui plaît pas ou si les critères n’étaient pas respectés. C’est son choix. Nous disons que l’accord est très simple. On ne demande pas au Rassemblement de présenter une liste des candidats. Le Rassemblement va présenter le Premier ministre. Il appartiendra maintenant au président de la République de voir dans quelle mesure il peut nommer ce Premier ministre et c’est son pouvoir », explique Olivier Kamitutu dans une interview sur Radio Okapi

L’opposant souligne cependant que le président Kabila est « lié au compromis politique global et inclusif qui rassemble la nation autour de lui».

 

5 Commentaires

  1. ON DIT LA MÊME CHOSE AVEC UN PHRASÉ DIFFÉRENT. DEPUIS LE DÉBUT LE RASSEMBLEMENT (UDPS) N’A JAMAIS DIT QU’IL IMPOSERAIT À KABILA D’ACCEPTER LE CANDIDAT PREMIER MINISTRE UNIQUE PRÉSENTÉ… MAIS IL FAUDRA EXPLIQUER POURQUOI , IL REFUSERAIT CE CANDIDAT .
    EXEMPLE : POURQUOI, IL REFUSERAIT FÉLIX TSHISEKEDI ?
    OLIVIER KAMITATU FAIT QU ÉNFONCER DES PORTES GRANDES OUVERTES . FAUX DÉBAT !

  2. un president illégitime en sursis qui multiplie les traquenards pour éviter le verdict des urnes… s’il continue ainsi, nous allons tout droit vers un scenario à la ivoirienne avec Gbagbo ou une fin à la Compaoré ou Yaya Jammeth.
    Kabila n’oublie jamais que tu es suspendu au dessus d’un ravin retenu dans le vide que par la cordelette de l’accord de la CENCO ou de la Saint Sylveste !!! Fais attention !!!

  3. quels sont ces critères sur lesquels on doit se baser pour la nomination du premier des ministres? de deux, ce refus de présenter meme deux candidats est preuve qu’au rassemblement, les partis qui y font partie, surtout ceux recemment partis de la Mp, cherchent à se faire « sanctifier » par Tshisekedi, en offrant le poste à son fils. de trois, c’est aussi preuve qua rassemblement, les membres ne se font nullement confiance. Martin Fayulu le dit bien dans l’émission NOTICIAS de numérica TV

    • Je suis d’accord avec Fall, l’ancienne majorite kabiliste au rassemblement tient mordicus a ce que Felix soit premier minister, ceci pour se faire blanchir et aux elections presidentielles s’attendre a un mot d’ordre de l’UDPS pour faire elire leur candidat. Felix est bon, il a des qualites et defaut comme tout le monde mais au sein de l’UDPS, nous pensons qu’il y a meilleur que lui par rapport a l’experience, connaissance parfaite de la politique en RDC, et sacrifices endures, constance, loyaute, etc. pour le poste de premier ministre, je cite le cas de Valentin Mubake. Autrement dit ca sera la cupidite, lui meme voudra le poste de premier ministre et en meme temps cherchera a etre president du parti.

Comments are closed.