vendredi, octobre 16, 2020
DRC
10,935
Personnes infectées
Updated on 16 October 2020 à 14:55 14 h 55 min
DRC
348
Personnes en soins
Updated on 16 October 2020 à 14:55 14 h 55 min
DRC
10,306
Personnes guéries
Updated on 16 October 2020 à 14:55 14 h 55 min
DRC
281
Personnes mortes
Updated on 16 October 2020 à 14:55 14 h 55 min

Contractions sur le bilan des manifestations du 20 décembre en RDC

- Publicité-

L’organisation internationale de défense des droits de l’homme Human Rights Watch a annoncé 29 morts suite aux affrontements entre la Police, appuyée par l’armée et les services de renseignements, et  des manifestants qui réclamaient le départ du président Kabila à travers le pays.

Human Rights Watch parle de  16 morts à Kinshasa, 4 à Matadi, 5 à Boma (Sud-ouest du pays), et 1 à Lubumbashi (Sud-est), affirmant qu’il y avait « beaucoup d’autres allégations crédibles » dont les vérifications étaient en cours.

Selon le gouvernement, neuf personnes ont été tuées dans la capitale et deux à Lubumbashi, alors que la Mission de l’ONU au Congo (Monusco) avait indiqué peu avant enquêter sur des informations crédibles faisant état d’une vingtaine de tués dans la capitale.

« A Kinshasa, il y a eu neuf morts », a affirmé le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende : « six pillards », et « un policier » en plus de deux passantes atteintes par des balles perdues.

Il est en effet très difficile de vérifier avec certitudes chaque bilan avancé à l’issue de ces manifestations qui ont durée plusieurs heures sur la quasi-totalité de la RDC. Des journalistes de Politico.cd ont pu voir de leurs yeux 3 corps sans vie en début de journée dans la commune de N’djili à Kinshasa, et 3 autres à Lubumbashi, dans le quartier Matshipisha.

- Advertisement -
- Advertisement -

4 Commentaires

  1. Ou est Honoré NGBANDA? ou est BOLOZI?, Ils faisaient le boum de la sécurité au temps du MPR Parti-Etat, aujourd’hui, ils ne sont plus aux affaires.

    Tous ceux qui font allégeance aux tyrans finiront à être solder au rabais.

    La police nationale congolaise ne devait pas être un instrument de la répression des manifestants, mais d’encadrement et de maintien de la discipline populaire.

  2. Ah!!! La RD Congo avec cette formule de multicultures et étrangers n’a pas de chance. Peut être qu’on doit penser à revenir à la formule de nos anciens Royaumes et Empires trouvés par les Belges tout en les rendant des Républiques pour que la conscience des uns et des autres soit retrouvée. En ce moment là :
    1 Les Mende,les Tshisekedi, les Badibanga,les Steve Mbikayi, les Boshab,les shekitundu,les Raymond Tshibanda, les Roger Lumbala, les Ngoy kasandji,les Martin Ngenda,les Mwamba , les Joseph Olenghankoy ,les Athys Kabongo, Martine Bukasa, Clément Kanku, les Pierre Kangudia et les autres peuvent se retrouver dans leur République avec leur propre culture.
    2. Les J. Kabila, les Kamerhe, les Ruberwa, les Matata, les Bahati,les Thomas Luhaka , les Alexis Thambwe Mwamba ,les Antipas Mbusa Nyamwisi, les Paluku,les Michael Mandeko, les Bokele Joy , les Pascal Ruhigwa ,les Edgard Mateso, les Simon Kazungu,les Ramazani Shadari,les Amy Ambatobe, les Justin Bitakwira, les Joseph Kokonyangi,les Eugène Serufuli , les Aimé Mboji Sangara, les Paluku Kisaka, les Marie-Ange Mushobekwa Likulia et les autres peuvent aussi se retrouver dans leur République de KIVU avec la même culture

    3. les Kizenga, les Minaku, les Muzito, les Kamitatu ,les Kimbuta, les Leonard Mutangu, les Lambert Matuku, les Guy Mikulu et les autres peuvent bien former leur République avec leur culture.

    4. Les Kengo, les bamanisa,les Osumaka,les Crispin Atama Tabe,les Jean Ilongo Tokole, les C. Nangaa, les Faustin Tohengao les Lokundo, les Gaston Musemena et les autres peuvent faire de même.

    5. Les Yeriodia, les Mukoko, les Mbatshi, les kiakuama,les Luzolo Bambi, les Masiala Solo, les Muanda Semi, les Puela, les Vuemba , les Jacques Mbadu, les Miezi, Pierre Matusila, les Kisombe , les Mbuinga, les Deo Nkusu, les Justine Kasa Vubu, les Eugene Diomi Ndongala et les autres peuvent également faire une République KONGO avec leur propre culture.

    6. Les Kyungu , les Katumbi , les Muyej,les Henri Mova Sakanyi,les Kazembe Musonda,les Katebe Katoto ,les Bernard Kaumba, les Henri Yav Mulang, les Marie-Louise Mwange
    , André Moke, les Martin Kabwelulu, les Aimé Ngoyi Mukena, les Marcel Ilunga,les Félix Kabange Numbi, les Wivine Mumba Matipa, les Jean Claude Muyambo et les autres peuvent avoir droit à leur République de KATANGA avec leur culture mal grès c’est presque perturbé, ils peuvent bien la reconstruire.

    7.Le Makila, le Engoulu , le Boende, les Apollinaire Ndanga,les Endundu, les Michel Bongongo,
    les Willy Bakonga , les Bamboka Lobendi,les Jean-Lucien Busa, les Michel Bongongo, les Bamboka , les Patrick Mayombe et les autres, une même culture peuvent faire sans doute de leur coin une République
    Faire ceci, n’est pas un péché, ni un tribalisme, moins encore une division ou désunion mais, c’est une ORGANISATION (l’unité régionale dans la diversité) pour un amour vrai qui donnera un bon signe de Justice car là oû il y a justice, les fruits, c’est la paix.

  3. La MONUSCO dont l’une des missions principales est la protection des civils se contente depuis les événements de janvier 2015 à compter le nombre des morts que les différentes expressions de démocratie génèrent.
    La force onusienne (qui du reste est bien équipée) ne pouvait-elle pas s’interposer entre les tueurs (policiers, militaires, GR) et la pauvre population afin de jouer pleinement son rôle au lieu de spécialiser au comptage des morts?
    A une force armée, ne fallait-il pas opposer une autre force armée?
    La communauté internationale condamne les tueries de la RDC mais n’apporte pas une solution efficace pour stopper les morts alors qu’elle en a les moyens. Que peuvent faire la population et l’opposition face des bourreaux armés et sur-équipés?
    Aidez-nous s’il vous plait et éviter de nous blesser en nous rappelant le nombre de ceux de nous qui meurent par cette méchanceté.
    A un régime comme le nôtre, les condamnations, les petites sanctions, le dialogue, les accords ne changeront pas grand dans les têtes de gens qui ont un plan à accomplir. Il faut leur opposer une force. Ne dit-on pas que : « l’homme noir obéit avec le fouet »?

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...