Moïse Katumbi: “Samy Badibanga c’est aussi un ami à moi”

A la question de savoir ce qu’il pensait de Samy Badibanga, nommé au poste du Premier ministre, dans le cadre des accords issus du Dialogue politique du 18 octobre dernier, Moïse Katumbi a d’abord envoyé un pique gentil à ce dernier, en affirmant qu’il était “aussi” un “ami” à lui, avant d’expliquer qu’il sera difficile à ce dernier de réussir le contexte économique actuel.

Kabila pouvait bien laisser l’ancien Premier ministre puisqu’il reste trois semaines jusqu’à la fin de son mandat Il est le chef de l’Etat jusqu’au 19 décembre et peut nommer qui il veut mais à la date du 19 décembre, s’il n’y a pas eu de solution négociée, il n’y aura plus de choix de Kabila“, a-t-il réagi, avant d’ajouter: “Sachez aussi que Samy Badibanga c’est aussi un ami à moi, avec la crise économique et sociale actuelle, ça va être très difficile pour lui. Le plus important c’est de respecter la constitution et de réaliser la première alternance pacifique au sommet de l’Etat.

L’opposant congolais Moïse Katumbi se trouvait aux Etats-Unis où il a participé à une conférence sur la situation en RDC, exposant son plan pour la sortie de crise.  L’ex-gouverneur du Katanga affirme qu’il va rentrer bientôt au pays mais ne donne aucune date. Il affirme qu’il ne voulait pas gêner la Cenco avec son retour.

Si je suis resté en dehors du pays c’est pour trouver un appui à l’étranger, faire la diplomatie du Rassemblement à l’étranger. Mon retour est pour bientôt, je ne voulais pas rentrer pour gêner les discussions avec la Cenco. Je suis pour une solution pacifique. Sinon, ça sera le chaos. Je suis un homme de parole et je serai parmi la population congolaise pour récupérer le pouvoir“, a-t-il fait savoir dans cette interview avec le journaliste Nicolas Pinault de la VOA.

.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions.