mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min

Une résolution de l’Union Européenne sanctionnant des officiels congolais en gestation

- Publicité-

Les députés socialistes du Parlement européen préparent une résolution demandant à ce que des sanctions soient prises contre un certain nombre de personnalités congolaises.

« Cette résolution sera présentée la semaine prochaine au Parlement européen et elle vise à faire pression sur le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne. La question des sanctions imposables à la RDC est au menu de la prochaine réunion prévue pour le 12 décembre« , renseigne notamment Radio France Internationale.

Selon des sources concordantes, des généraux de la police, notamment Célestin Kanyama, le chef de la police de Kinshasa, l’ex-numéro un de la police congolaise John Numbi, ainsi que le Chef des renseignements Kalev Mutmbo seraient visés par ces sanctions européennes.

Interrogé sur RFI, Marie Arena, députée belge du groupe des Socialistes et Démocrates, qui participe à la rédaction de cette résolution, affirme qu’il est important « que l’Europe donne un message clair par rapport aux autorités congolaises sur la question de la sécurité et du respect des citoyens congolais ».

« Les Américains ont déjà pris un certain nombre de sanctions vis-à-vis de dirigeants congolais », rappelle encore Marie Arena, « donc je pense qu’il est important aussi que l’Europe donne ce message clair, pour faire en sorte que les autorités congolaises n’utilisent pas la force, comme elles l’ont fait jusqu’à maintenant, pour réprimer ces différents points de vue aujourd’hui qui s’expriment en RDC en ce qui concerne lacandidature du président Kabila », a-t-il dit sur RFI.

Hier, James Patrick McGovern, vice-président de la Commission des droits de l’homme du Congrès américain, qui présidait une session spéciale de cette commission sur la RDC, a laissé entre que les « sanctions ciblées » contre des proches du président Kabila pourraient être une solution efficace à la crise congolaise, rejoignant ainsi l’avis de tous ses interlocuteurs.

- Advertisement -
- Advertisement -

2 Commentaires

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...