vendredi, octobre 9, 2020
DRC
10,822
Personnes infectées
Updated on 9 October 2020 à 15:35 15 h 35 min
DRC
304
Personnes en soins
Updated on 9 October 2020 à 15:35 15 h 35 min
DRC
10,242
Personnes guéries
Updated on 9 October 2020 à 15:35 15 h 35 min
DRC
276
Personnes mortes
Updated on 9 October 2020 à 15:35 15 h 35 min

Raphael Katebe: « il y aura une insurrection si Kabila ne quitte pas le pouvoir »

- Publicité-

Dans une interview, Raphael Katebe Katoto, cadre  du Rassemblement explique que la coalition des opposants rejette le gouvernement de transition issu des accords du Dialogue de la cité de l’Union Africaine  « parce qu’il donne à Kabila l’occasion s’accrocher au pouvoir. »

« Avec son comportement, Kabila aggrave la situation et ne fait que renforcer la position du Rassemblement, car il n’a pas montré de geste de bonne volonté. Au contraire, il continue d’arrêter des opposants, il nomme un Premier ministre alors que nous sommes en négociations, il effectue un coup d’Etat politique« , a déclaré Raphaël Katebe Katoto, frère aîné de l’opposant Moïse Katumbi, dans une interview au média IBTimes, basé au Royaume-Uni.

Les évêques de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) facilitent en effet des négociations entre le pouvoir et les opposants du Rassemblement, qui ont boycotté le Dialogue ayant abouti à la nomination, la semaine dernière, d’un Premier ministre issu de l’opposition. Ces négociations ont été initié sur demande du président Joseph Kabila, mais qui piétinent. Le président congolais avait lui-même laissé entendre qu’il abandonnait cette piste, durant son discours sur l’Etat de la nation le 17 novembre dernier.

M. Katebe, tout comme son frère Moïse Katumbi sont en exile depuis le 20 mai dernier. Ce dernier a été condamné à trois ans de prison ferme, dans une affaire de spoliation de biens immobiliers, que les opposants ont fustigé.

« Pour assurer le succès des négociations avec toutes les personnalités importantes du Rassemblement [y compris Katumbi], nous avions demandé que ces accusations falsifiées soient abandonnées et que le mandat d’arrêt soit levé afin que tous puissent participer et être entendus« , a exigé M. Katebe.

Le Département d’Etat américain a exhorté le gouvernement et l’opposition à collaborer avec le CENCO pour traiter de plusieurs questions, notamment un calendrier des élections présidentielles de 2017, un «gouvernement de transition inclusif» et la garantie «que le président Kabila ne briguera pas un autre mandat et que la constitution ne sera pas modifiée».

« La communauté internationale peut prendre n’importe quelle position, ce qui compte, c’est ce que les congolais veulent: ils ne veulent plus que Kabila soit au pouvoir après le 19 décembre« , a déclaré Katebe Katoto, faisant allusion au risque d’un mouvement d’insurrection. « Celui qui prêchera contre le désir du peuple sera rejeté. »

Katebe Katoto a ajouté: «Cela signifie qu’il n’y a pas de paix. Il nous reste un mois [jusqu’au 19 décembre] et je ne sais pas ce qui va se passer parce que les Congolais n’accepteront pas. Tout est imaginable, c’est terrible« , s’alarme-t-il dans cette interview diffusée ce samedi 26 novembre.

- Advertisement -
- Advertisement -

7 Commentaires

    • La paix ne tombe pas du ciel, elle se prépare et se construit. Ce n’est pas le cas avec Joseph Kabila.
      Ce monsieur a raison, nous allons malheureusement retombé dans la guerre et pour longtemps apr la faute de Kabila et son régime dictatorial

  1. nous congolais avons marre des personnes à la nationalité congolaise douteuse. Katebe et son petit frère ne feront rien pour les congolais. ils chercheront à satisfaire leurs compatriotes. les marchés seront , cette fois, attribués aux juifs, leur père.
    l’insurrection qu’il prône, sera menée par ses frères juifs qu’il recrute pour tuer les congolais. leur ami JK a fait venir ses frères pour cette sale besogne.
    ASSEZ!!!!!!

  2. Kabila est armé. Chaque jour avec ses acolytes, ils menacent de massacrer davantage le Peuple en cas de moindre Soulèvement populaire. Moi, je pense que le 19 et 20 décembre 2016, il ne se passera rien. Mais, les jours qui suivront seront très déterminants. Kabila doit partir, nous « Peuple congolais », nous ne voulons plus de lui. Il gaspille des milliers de dollars à l’ achat des consciences. Il entretien la pauvreté et l’insécurité dans le pays tout entier. Il s’est trop illégalement et indûment enrichi. Qu’ il parte. L’obstination de Kabila à rester indéfiniment au pouvoir nous conduit tout droit à une guerre dans Kinshasa.

  3. Oui à la paix en République Démocratique du Congo, Oui aux institutions fortes en République Démocratique du Congo, Oui aux respects stricts aux lois et à la constitution de la République Démocratique du Congo !!!

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...