vendredi, octobre 2, 2020
DRC
10,729
Personnes infectées
Updated on 2 October 2020 à 14:06 14 h 06 min
DRC
274
Personnes en soins
Updated on 2 October 2020 à 14:06 14 h 06 min
DRC
10,183
Personnes guéries
Updated on 2 October 2020 à 14:06 14 h 06 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 2 October 2020 à 14:06 14 h 06 min

Freddy Kita: « tout congolais dans le monde doit se mobiliser pour faire partir Kabila le 19 décembre »

- Publicité-

Membre du Conseil des sages du Rassemblement, le parti de Diomi Ndongala, qui est emprisonné en République démocratique du Congo pour « viol sur mineurs », une condamnation fustigée par l’opposition congolaise et plusieurs organisations de défense des droits de l’homme, milite pour le départ du président Joseph Kabila le 19 décembre 2016, date à laquelle expire son deuxième et dernier mandat présidentiel.

Dans cette interview exclusive avec Richard Kiyambu depuis la capitale française Paris, Freddy Kita revient d’abord sur la polémique occasionnée suite à la signature par 13 membres du Rassemblement de l’accord politique issu du Dialogue, pourtant décrié par cette plateforme d’opposition.

« Le Rassemblement reste unit et indivisible« , clame le Secrétaire général de la Démocratie Chrétienne (DC), rappelant que les 10 partis signateurs de l’acte constituant ce mouvement d’opposition « sont toujours là. »

« Ces individus que vous parlez, moi personnellement, je ne les connais pas. Et je ne sais pas sous quelle autorisation ils peuvent parler au nom du Rassemblement« , explique-t-il.

Alors qu’un bras de fer est engagé entre le Rassemblement qui  appelle à une manifestation le samedi 05 novembre et les autorités qui ont interdit toute manifestation politique dans la capitale congolaise, Freddy Kita confirme la tenue de cet événement.

« Nous sommes dans un registre d’information et non d’autorisation. Monsieur Kimbuta [le gouverneur de ville de Kinshasa] n’a qu’à jouer son jeu. Je le trouve d’ailleurs audacieux« , s’exclame Freddy Kita.

Concernant la date fatidique du 19 décembre 2016, Freddy Kita affirme qu’il s’agit « bel et bien » du jour où arrivera le départ du président Joseph Kabila.

« Que tout citoyen congolais qui se trouve au pays ou dans le monde doit se mobiliser en cette date du 19 décembre car, il s’agit d’une date historique où M. Kabila [Président] va quitter le pouvoir. Ça sera une grande victoire pour tout le peuple congolais« , dit-il.

Ecoutez l’interview en intégralité.

- Advertisement -

7 Commentaires

  1. De toutes les façons, la constitution est très claire sur ce sujet non négociable chers amis congolais de la MP ( Majorité Présidentielle) y compris les dialoguistes et anti constitutionnalistes !!!

      • voilà un homme politique qui n’a jamais changé son langage. Nous sommes derrière cette campagne Congo désir. Soutien total à Diomi ndongala le seul vrai prisonnier politique qui a refusé de siéger et de reconnaître la fraude électorale. vive la démocratie chrétienne.

  2. Mr Freddy KITA, nous sommes tous derrière vous et soutenons votre combat politique pour la libération du congo. Diomi ndongala est dans les cœurs de tous les congolais, nous sommes de cœur avec lui et très bientôt sa libération. Vous n’êtes pas seul. Merci pour Congo désir qui est une campagne de conscientisation de mobilisation.

    • Bravo mr Freddy KITA, nous sommes tous derrière vous. Bientôt la fin de l’imposteur et l’installation d’une état de droits. Vive la liberté et la démocratie. Cette campagne Congo désir nous concerne tous. Bayebela

  3. Freddy Kita, voilà les hommes politiques dont la rdc a besoin. un homme qui a toujours un discours courageux et sincères. La rdc a besoin de vous pour le changement véritable. Bientôt la fin de la recréation. Vive diomi ndongala, le prisonnier de la liberté. Seul la démocratie chrétienne qui peut nous amener à un vrai changement. bayebelaka

  4. Merci pour l´appel, mais je crois maintenant que vous comprenez tous, où nous a conduit cette legèreté politique de laisser passer ce qui est injuste ? Lélection présidentielle 2011 ne s´ètait pas passé sous violation?, pourquoi parler de la fin du mandat ? parler plutôt de ´echec que nous devons tous à Kabila, et qui veut qu´il nous quitte avant le 19. Dèjà le rassemblement de Katanga vient d´accepter cet optique, en disant meme avant le 19 decembre, Donc pour nous Kabila part avant le 19 decmbre et nous travaillons dans ce contexte là, SOYONS TOUS ENSEMBLE ..

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...