Un séisme de magnitude 4.8 frappe l’Est de la RDC et le Rwanda

0
942

À Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu, des sources locales signalent plusieurs dégâts matériels au côté d’un bilan humain d’au moins 2 morts (causé par l’écroulement d’un mur) selon le chiffre encore provisoire avancé par la Nouvelle Dynamique de la Société Civile du Congo, faisant partie du comité provincial de prévention des Catastrophes Naturelles.

La même source précise que cinq autres personnes blessées lors de deux secousses qui ont frappé cette ville sont pris en charge par l’hôpital général de référence de Bukavu. D’autres sources concordantes avancent elles un chiffre de 4 morts répertoriés à travers la ville.

Les constructions anarchiques seraient à la base de ces dégâts humains et matériels a en croire le comité provincial de prévention des catastrophes naturelles.

L’observatoire Volcanique de Goma indique que malgré ces tremblements,  l’activité des volcans actifs de la chaîne volcanique de Virunga reste normale jusqu’à ce samedi.

Plusieurs habitants ont été pris de panique à Bukavu pensant aux éventuelles répliques du tremblement de terre. Certains ont passé la nuit à l’extérieur, craignant pour leurs vies.

Ces tremblements ont été ressentis dans les territoires de Kabare, de Walungu jusqu‘à Kamanyola (sud).

Les séismes sont fréquents au Sud-Kivu. Le 11 septembre, une secousse qui avait fait 19 morts dans le nord-ouest de la Tanzanie voisine avait été ressentie à Bukavu. En février 2008, un tremblement de terre ayant frappé la région et fait sept morts au Sud-Kivu et 38 au Rwanda.