l'info en continu

La société civile du Nord-Kivu exige l’extradition de Laurent Nkunda

- Publicité-

Alors que la RDC s’apprête à extrader le rwandais Ladislas Ntaganzwa, poursuivi par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour génocide, une partie de la société civile congolaise s’oppose à cette décision. La dernière prise de position en date est celle du Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (Cepadho) vendredi 4 mars à Goma au cours d’une adresse à la presse.

« Il faut une contrepartie de la part du Rwanda. Pourquoi les autorités  congolaises n’exigent pas du Rwanda, en échange de Ntaganzwa, l’extradition de Laurent Nkunda, Jean-Marie Runiga, Baudouin Ngaruye, Eric Badege ou Innocent Nzimurinda de l’ex-M23? » Des propos de Me Omar Kavota, coordonnateur et directeur exécutif du Cepadho. Il est également vice-président et porte-parole du regroupement d’ONG de la société civile du Nord-Kivu

Pour rappel, Alexis Thambwe Mwamba, ministre congolais de la justice, avait annoncé la décision de la RDC le 19 février dernier d’extrader Ladislas Ntaganzwa.

- Publicité-

 

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU