C‘est le ministre congolais de la Défense Crispin Atama qui annonce la nouvelle à l’agence Reuters, confirmant que le Colonel déserteur a été extradé depuis la Tanzanie où les autorités congolaises négociaient avec leurs homologues.

En cavale depuis près de six ans, John Tshibangu avait fait désertion de l’armée en 2012, déclarant ses intentions de vouloir de renverser le pouvoir du président Joseph Kabila. Il a été à l’aéroport de Dar es-Salaam, en Tanzanie, quelques jours après avoir diffusé une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle il donnait un ultimatum de 45 jours à Joseph Kabila, faute de quoi “nous allons [le] faire tomber”, menaçait-il.

Son mouvement, qui confirme l’information,  disant craindre pour la sécurité de son leader.  “La direction du FPCD exige du gouvernement congolais de présenter le Lieutenant-Général John Tshibangu vivant devant la presse tant nationale qu’internationale et devant les associations des droits de l’homme“, affirme un communiqué publié ce matin.

“Nous exigeons à l’Etat congolais de garantir son integrité physique et demandons qu’il soit gardé dans un lieu sûr où sa sécurité sera assurée et d’organiser un procès que nous voulons juste et équitable”, ajoute-t-il.