“L’application de l’accord reste marquée par d’importantes divergences”, affirme le SG de l’ONU

Dans un rapport du Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres sur la MONUSCO, rendu public ce mercredi, les Nations Unies note des problèmes dans l’application de l’accord du 31 décembre.

L’application de l’accord politique du 31 décembre 2016 reste marquée par d’importantes divergences entre les signataires“, note ce rapport dont POLITICO.CD s’est procuré une copie.

La priorité, explique-t-on, est passée de la création et la mise en place d’institutions de transition ouvertes à tous à l’organisation d’élections. “La Commission électorale nationale indépendante a indiqué qu’il ne serait peut-être pas possible, pour des raisons techniques, de tenir des élections d’ici à décembre 2017, comme le stipulait l’accord“, fait-on remarquer.

Antonio Guterres, demande au gouvernement, à la CENI et au CNSA de faire  preuve de la volonté politique nécessaire pour faire avancer le processus électoral, dans l’esprit de l’accord du 31 décembre.  “Dans de telles conditions, le climat d’incertitude politique qui avait marqué la fin du deuxième et dernier mandat de Joseph Kabila à la présidence, en décembre 2016, refait progressivement son apparition“, s’inquiète-t-il.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

2 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • LISEZ ENTRE LES LIGNES ET CE FAINEANT SG (SUR PROPOSITION DE SON CORROMPU REP SIDIKOU) INSINUE (EN FLAGRANTE CONTRADICTION DE LA RESOLUTION 2348 DE L’ONU) QUE:

    1. LACCORD DE ST SYLVESTRE EST EN APPLICATION. ALORS QUE C’EST FAUX CAR KABILA – EN ESCROC QU’IL EST – FIT SIGNER UN FAUX ACCORD EN AVRIL.

    2. QUE LA CENI SERAIT “DE BONNE FOI”, ET QUE LES ELECTIONS NE POURRAIENT PAS AVOIR LIEU EN DEC ’17 ALORS QUE NANGAA, PION DE KABILA, SE LANCE DANS DE MAGOUILLES DE CONFUSION SUGGERANT QUE CES ELECTIONS NE POURRONT SE TENIR AVANT FIN 2019, DONC 3E MANDAT ILLEGAL POUR KABILA.

    3. QUE LE RESTE DEPEND DE LA “BONNE VOLONTE” DE KABILA (ILLEGITIME ET ROUBLARD CONNU), SON GOUVERNEMENT- FANTOCHE TSHIBALA, ET FAUX CNSA SOUS LE “SEMI-ALPHABETE” OLENGANKOY.

    BREF, GUTTEREZ AMUSE LA GALERE DES NAIFS !

  • Pas d’élections , départ de la Monusco et nous allons chassé les Dignitaires de ce Régime de gré ou de force et retablir la Démocratie en RDC. L’Occupation étrangère de notre pays nous enfonce davantage dans l’instabilité institutionnelle, politique, économique et dans la pauvreté absolue. Trop c’est trop , nous allons en finir ce 31 décembre 2017.


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :