Pas d’élections en RDC avant avril 2019, fait savoir Corneille Nangaa!

Les élections tant attendues en République démocratique du Congo n’auront pas lieu avant au moins avril 2019, laisse entendre le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Corneille Nangaa a affirmé dans une déclaration à la suite d’une réunion avec des représentants de la société civile mardi qu’il faudrait au moins 504 jours pour organiser le scrutin une fois l’enrôlement des électeurs terminé.

Ce processus a débuté dans certaines parties de la région du Kasaï, ravagée par l’insurrection, à la mi-septembre, et la commission a déclaré qu’elle prendrait en principe environ trois mois. Cela signifie que le vote ne pourrait pas être organisé avant avril 2019 au plus tôt.

La commission devrait publier un calendrier pour les élections présidentielles et autres ce mois-ci.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

10 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • Kabila ne quittera jamais le pouvoir par les moyens constitutionnels et pacifiques. Il faut absolument le chasser. La communauté internationale s’en vient dans les prochains jours avec d’autres sanctions drastiques, et nous Congolais, faisons aussi notre part, car Kabila est et sera de plus en plus affaibli. Il n’est pas du tout aussi fort que Mobutu qui était Congolais et soutenu par beaucoup de Congolais. Kabila a seulement quelques bana Mura contre tous les Congolais (Les Mende et consort ne représentent même pas 1% de la population) et de plus en plus Kabila ne sera plus en mesure de les payer ou de payer la MP. Bientôt ses avoirs seront gélés.

  • Ce Monsieur portera sa propre charge, sincèrement ça est une bêtise que même une bête ne croira pas.
    504 jours, après 500 et 1 jours, 200 jours et des poussières.
    Finalement Monsieur, nous allons vous détestés plus JK lui même.

  • Pas d’élections avant 500 jours : une vieille musique qu’on entend depuis octobre 2015. Ils se moquent de nous. Le vrai problème c’est la succession de Kabila. Si non pourquoi on organise pas la présidentielle d’abord?

  • ON S’Y ATTENDAIT.

    CE MEC NANGAA, TRAITRE A LA SOLDE DE LA MAFIA DE LA FAMILLE DES VOLEURS JO, ZOE ET JAYNET KABILA ET LEURS PLANTONS DONT MEHEMIE MWILANYA, AUBIN MINAKU, ET LE TOGOLAIS EMMANUEL ANDRUPIAKO, CRACHE SUR L’EXIGENCE DES CONGOLAIS POUR L’ATERNANCE AU SOMMET, ET SE MOQUE DE LA CONSTITUTION EN OCTROYANT UN 3E MANDAT ILLEGITIME ET ILLEGAL A KABILA.

    AUX CONGOLAIS DE SE METTRE DEBOUT COMME LE FIT LES BURKINABE ET D’ASSUMER LE COURAGE DE DEFAIRE CET AFFRONT ET CE COMPLOT DE HAUTE TRAHISON PAR KABILA ET SES BANDES DE VOLEURS.

  • KATUMBI+TSHISEKEDI+DOKOLO = COALITION DE CHOC ET ESPOIR DU CONGO! RENDEZ-VOUS D’ICI 31 DEC. ’17

    CE TRAITRE CORNEILLE NANGAA ET SON CLIENT VOMI ET ILLEGITIME (AUX ABOIS) SE TROMPENT D’EPOQUE.

      • Mon frere chris, moi meme je demande pourquoi attendre le 31 dec pour mettre hors d’etat de nuire ces idiots de kuluna? Les soient disant leader de l’opposotion doivent prouver maintenant ce dont ils sont capables, mobiliser tout le peuple pour l’auto liberation. Si non, ils ne font que jouer le jeu des ces kuluna assassins. On doit commencer par discipliner ce corbeau de nanga pour qu’il serve d’exemple au chimpanze mende et consort.


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :