Traque des FDLR et ADF: les délégués des pays signataires de l’accord d’Addis-Abeba optent pour “une forte pression”

Les délégués des pays signataires de l’accord cadre d’Addis-Abeba recommandent “une forte pression” sur les groupes armés FDLR (forces démocratiques pour la libération du Rwanda) et ADF (forces démocratiques alliée. C’est au sortir d’une rencontre d’évaluation à Goma ce lundi11 septembre.

A l’issue des travaux d’évaluation de la mise en œuvre de l’accord cadre d’Adis Abeba le  lundi 11 septembre, les délégués des pays signataires de l’accord cadre d’Addis-Abeba et les représentants des nations unies ont préconisé le renforcement de la brigade d’intervention pour éradiquer lez forces négatives étranger en RDC dont les FDLR et les ADF.

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :