L’Angola et l’Afrique du Sud “saluent” l’évolution “positive” du processus électoral en RDC

Une réunion extraordinaire du Conseil des Ministres du Mécanise Tripartite comprenant la République d’Angola, la République Démocratique du Congo et la République d’Afrique du Sud s’est tenue ce 13 juillet 2017 à Luanda en Angola, annonce les Affaires étrangères.

Georges Chikoti, ministre des Affaires étrangères de l’Angola, Maité NKoana-Mashabane, ministre des Relations Internationales et Coopération de l’Afrique du Sud et Léonard She Okitundu, vice-premier ministre et ministre congolais des Affaires étrangères ont passé en revue la situation commune au trois pays, partenaires traditionnels.

Dans un communiqué signé par les trois partenaires, l’Afrique du Sud et l’Angola disent noter l’amélioration “substantielle” de la situation en RDC. “Les Ministres ont salué l’évolution positive du processus électoral en RDC avec l’enrôlement sur les listes électorales de plus de 33 millions d’électeurs à ce jour par la Commission Electorale Nationale Indépendante et ont exprimé leur soutien aux institutions établies et au peuple de République Démocratique du Congo.

Les deux pays ont également “salué le rôle pivot joué par les pays-membres du Mécanisme Tripartite dans cette amélioration notamment la République d’Angola dans le cadre de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) et la République d’Afrique du Sud au sein de la Brigade d’Intervention en RDC

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

2 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • Ils voient quoi concrètement? Que les choses avancent dans la bonne direction? Du n’importe quoi. Sont ils ivrent ou font ils de l’ironie? De qui se moquent ils? Incroyable mais vrai. Le Kongo est malade et pour le soigner il n ya que les Kongolais pour defendre la cause de leur pays. Les angolais et les sud africains sont les nouveaux colons du Kongo. D’eux il ne faut rien attendre. Ils pillent et exploitent sans vergogne nos richesses. Ils ne peuvent que soutenir l’analphabète Kanachien pour qu’ils continuent à se servir. A chaque chose il faut considérer qu’il ya toujours une fin. Un jour viendra où le Kongo sera indépendant et les autres pays nous prendront au sérieux . Debout Kongolais.

    • Mon cher Jean Maboeng,
      il ne faut pas émettre des vœux, il faut plutôt agir. Le monde n’écoute ou ne discute qu’avec ceux qui agissent.


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :