Evasion à Kasangulu: « les évadés ont simplement cassé le portail »

Le député de l’opposition élu de Kasangulu, au sud-ouest de la République démocratique du Congo confirme l’évasion de plus de  74 personnes.

L‘incident a eu lieu la nuit du jeudi au vendredi 19 mai à la localité de Kasangulu, située à une trentaine de kilomètre de Kinshasa, dans la province du Kongo central. Selon le député élu de cette ville,  Jean-Claude Vuemba qui l’a annoncé à Radio Okapi, les évadés ont simplement cassé le portail de la prison avant de s’échapper.

« Vers une heure du matin, il y a eu un mouvement de foule à la prison centrale de Kasa-Ngulu. Les prisonniers ont cassé le portail de la prison avant de s’échapper. Ils étaient à 74 », rapporte l’élu de Kasu-Ngulu, ajoutant que les six autres détenus n’ont pas pu s’enfouir à cause de la détérioration de leur état de santé.

A POLITICO.CD, le député congolais dit douter que cette évasion soit liée à la secte Bundu dia Kango, alors qu’un communiqué de ce mouvement revendique pourtant l’action.

« Je ne pense que les deux événements soient liés. En plus, je ne crois même pas que le Bundu ya Mayala ou Bundu dia Kongo ait pu attaquer la prison de Makala, qui est sûrement la plus gardée au pays. Monsieur Kabila y entreprose tous ceux qui s’opposent à lui, comment voulez-vous qu’elle soit si facilement attaquée« , s’interroge le député congolais.

1 Commentaire

Cliquez-ici pour commenter