Tête-à-tête entre Maman Sidikou et Marcel Utembi

Maman Sidikou a rencontré mardi matin le président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), dans le cadre des bons offices onusiens lancés depuis lundi.

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en RDC, Maman Sidikou a rencontré Marcel Utembi, président de la CENCO à Kinshasa, dans le cadre des bons offices entamés par la MONUSCO depuis hier, a appris POLITICO.CD des sources ecclésiastiques.

« Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en RDC a rencontré ce mardi matin Mgr Marcel Utembi président de la cenco, pour lui demander conseil au sujet de la mission de bon offices qu’il compte entreprendre dans quelques jours« , annonce une source élastique à POLITICO.CD

La rencontre qui a lieu au Centre interdiocésain où durant trois mois, les évêques de la CENCO ont essayé en vain d’obtenir un accord pour l’application de l’arrangement particulier, a duré plus d’une heure.

« Monsieur Maman a rencontré les évêques [de la CENCO] qui lui ont fait part de leur expérience. Ils ont ensemble parlé de la situation de l’accord de la Sait Sylvestre et de ce qui restait à faire« , renseigne une autre source proche des Catholiques à Kinshasa, ajoutant: « M. Maman a dit qu’il va continuer ce que les eveques ont commencé« .

 

Maman Sidikou s’est entretenu lundi après-midi avec le Secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), principal parti de l’opposition et membre de la coalition du Rassemblement qui boude toujours la nomination de Bruno Tshibala au poste du Premier ministre.

Les deux délégations, celle de la MONUSCO et l’UDPS, se sont entretenues pendant près d’une heure au siège de la mission onusienne à Kinshasa. Aucune communication officielle n’a été faite à l’issue de cette rencontre qui s’inscrit néanmoins, dans le cadre des bons offices offerts par l’ONU dans les discussions pour l’application de l’accord du 31 décembre.

M. Maman va rencontrer le Chef d’Eglise catholique en RDC, le Cardinal Monsengwo Pasinyaau courant de la journée, au Centre Pastoral diocésain LINDONGE, dans la commune de Limete.

Le Chef de la MONUSCO a déclenché samedi une véritable levée de boucliers dimanche à prenant « acte » de la nomination de Bruno Tshibala, que conteste le Rassemblement. L’Officiel onusien a calmé les esprits dans la soirée en s’entretenant à huit-clos avec les leaders de la principale coalition de l’opposition en RDC.

Samedi, Maman Sidikou avait répondu favorablement à la demande des opposants pour des bons offices dans les discussions pour l’application de l’accord signé le 31 décembre, et que les partisans de Félix Tshisekedi estiment avoir été voilé par le Pouvoir

La MONSUCO a, dans la foulée, lancé des consultations de bons offices pour trouver une solution à la crise politique actuelle en République démocratique du Congo.

 

6 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • Appliquez de BONNE FOI et dans son INTÉGRALITÉ recommande la résolution 2348 du Conseil de sécurité de l »Onu. Sauf à considérer les parties, présumées de bonne foi, elles doivent ainsi prouver par leurs engagements. Sinon, peine perdue.

  • c’est le sohait du RASSOP/Limete. et que disent les autres à propos de ces bons offices. la monusco doit aussi faire l’unanimité

    • falll résolutions du Conseils de Sécurité de l’Onu sont obligatoirement applicables par les parties concernées c’est en vertu de la résolution 2348 du Conseil de Sécurité que l’onuc doit faire de bons offices..Je te renvoie à lire ladite résolution…

  • Je voudrais tirer l’attention tous les acteurs politiques congolais.
    Aujourd’hui, le peuple congolais que vous prenez pour des cafards en a marre, très sincèrement, il est fatigué de vous voir et d’entendre tous vos chichis.
    Le congolais est devenu l’homme le plus misérable de l’humanité.
    La pauvreté et la famine ont atteint une dimension insupportable. Un seul qualificatif pour catérgoriser cette classe politique « scélérats » des charognards qui spolier et laissent son peuple affamé.
    Aujourd’hui, vous ignorez oi faites semblant de n’est point entendre les cris de douleurs de cette pauvre population, mais demain,demain, beaucoup d’entre vous croiront rêver, mais ça sera une réalité amère pour vous que vous oublierez jamais.
    Prenez garde les tensions sont au rouge.
    La monusco arrêtée de chercher de midi à 14 heures, il faut changement…

  • NS voulons que l’accord du saint sylvestre et résolution 2348 soit applique dans sont intégrité

    Peuple est fatigue de Kabila et la kabilie
    Nousvoulons alternance.