Elections: la Majorité Présidentielle affûte ses armes

La Majorité présidentielle a ténu sa première réunion de planification des stratégies électorales dans le cadre sa nouvelle structure qu’elle a mise en place, le centre de coordination électorale, pour coordonner les ambitions des partis politiques au sein de cette famille politique.

Cette première réunion a réuni le bureau de la structure et les « points focaux » qui sont les délégués désignés par différents partis politiques de la Majorité présidentielle, pour élaborer les stratégies communes.

Les échanges entre le bureau et les points focaux sont importants « parce qu’en même temps, il ne faut pas oublier que chaque parti politique de la Majorité garde aussi son autonomie sur le plan électoral », a commenté le Secrétaire général de la MP, Aubin Minaku.

Les élections présidentielle, législatives et provinciales doivent se tenir en RDC d’ici la fin de l’année 2017, comme le prévoit l’accord de la Saint-Sylvestre.

En d’absence du calendrier électoral que doit élaborer la CENI, la Majorité présidentielle a mis en place des structures et des stratégies qui devront permettre à cette plateforme politique de mieux affronter les prochaines élections.

Selon Aubin Minaku, la création de la structure électorale au sein de la MP exprime l’ambition de sa famille politique de gagner les élections à tous les niveaux. La MP croit en la tenue des élections cette année a-t-il affirmé : « Puisque nous croyons en l’organisation des élections, nous avons l’obligation de nous organiser. C’est ainsi que sur instruction de l’autorité morale de Joseph Kabila, nous avons mis en place le centre de coordination électorale de la Majorité présidentielle ».

Cette réunion s’est clôturée sur une note habituelle, le nom du prochain candidat de la MP à la présidentielle prochaine en remplacement de Joseph Kabila. Le nom du candidat de la MP à l’élection présidentielle 2017 sera connu le moment venu selon le Secrétaire général de la MP et Président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

3 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  •  » la meilleure façon de noyer une affaire ou de faire diversion, c’est d’en créer une autre  » Charles Pasqua. La majorité pestilentielle crée des élections (incertaines) pour entraîner le peuple sur ce terrain afin d’abandonner toute contestation à la nomination de Tshibala, représentant sa femme et des enfants.

  • Vous ne comprenez pas la stratégie de la majorité et de Kabila. Son ambition désormais est tourné vers les élections qu’il ne compte d’ailleurs pas perdre. A l’occasion de son discours tenu devant le congrès sur l’état de la nation, il a clairement rappeler que le processus électoral sera gérer par les institutions nationales et compétentes pour le faire. De plus il a annoncé qu’il ne tolèrera aucune ingérence étrangère. Ce qui signifie qu’il compte débloquer un budget quant à l’organisation de ces élections. Or nous savons que celui qui paie, contrôle le processus. La majorité se prépare pour les élections et ne compte pas les perdre. Il faut le comprendre dès maintenant.


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :