La famille de Tshisekedi envisage désormais de l’enterrer à Bruxelles

C'est ce qu'affirme Mgr Gerard Mulumba, l’évêque de Mweka et frère d'Étienne Tshisekedi, cité par la Voix de l'Amérique.

La famille d’Etienne Tshiskedi, leader historique de l’opposition politique en République démocratique du Congo qui est décédé depuis le 1er février en Belgique, envisagent désormais un enterrement à Bruxelles où le corps du défunt est gardé depuis son décès. Son frère, Mgr Gerard Mulumba qui s’est confié à la VOA, explique c’est soit cette option, soit devant le siège de son parti l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) comme l’exigent ses partisans.

« A mon retour à Kinshasa, j’ai trouvé que la base de l’UDPS, et même toutes les autres personnes n’acceptaient pas qu’Etienne (Tshisekedi) soit enterré au cimetière de la Gombé. C’est pour cela que j’ai vu les autorités pour leur signifier le refus« , explique-t-il au média américain, affirmant avoir même fait l’objet des menaces de la part des partisans de l’UDPS pour avoir accepté au préalable la proposition du pouvoir.

Pourtant, soutient-il, « nous (NDLR : la famille) sommes fatigués de ce problème mais si ça traîne ce n’est pas à cause de nous mais c’est parce que nous avons trouvé un blocage auprès des autorités« .

« Nous ne voulons pas que la situation continue. D’ailleurs, les membres de la famille qui sont à Bruxelles sont vraiment fatigués, c’est pour cela qu’ils étaient déjà d’accord pour l’enterrer à la Gombe, malgré eux », affirme-t-il. Selon l’évêque de Mweka, il pourrait y avoir de nouvelles negociations avec le gouverneur de Kinshasa qui rentrera de voyage dans deux jours.

« Si les autorités refusent, il faut que nous puissions considérer l’option de l’enterrer en Belgique« , soutient Mgr Mulumba.

Avec VOA

10 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • Un grand leader comme Etienne Tshisekedi ne peut pas être enteré en Belgique d’autant plus qu’il a beaucoup combattu pour le peuple Congolais. Sa famille biologique doit bien négocier avec le gouvernement pour trouver une place public qui va aussi plaire aux partisans de l’UDPS. Je suis vraiment contre enterement en Belgique et je pense que c’est aussi l’option de la majorité des Congolais.

  • c’est la bonne option tatu Évêque. Même Lumumba, le père de l’indépendance de notre pays n’est pas encore revenu dans la terre de ses ancêtres. Ils reviendront ensemble et ensemble ils iront même dans notre kasai natal.

  • Ramenez son corps et enterré le au siège. C’est simple. Et maman Marthe sera libérée, vous voulez l’enterer aussi ou quoi?

    • L’ enterrer a Bruxelles ,c’est un blaspheme contre le Leader Maximo et le peuple Congolais. Les combattants/UDPS et la famille doivent bien reflechir.
      Vous ne pouvez foutre aux pieds, les lois sur l’ínhumation des morts et en creez d’autres.
      Le Leader Maximo peut etre enterrer chez lui a Kabeya Kamwanga a Bakwa Ntombolo dans son village natal comme ce fut le cas de Nelson Mandela qui etait enterre’dans sa ferme approximite’ da sa maison dans son village natal. Apres vous pouvez eriger des monuments a travers toute la Republique
      parce que vous voulez qu’il soit enterre la ou vous le voyez chaque jour oubliant que vous allez mourir aussi.

  • Quand un chef coutumier meurt on l’enterre chez lui . mais leaders national et international ? Embomer et faire un monument au centre ville . point et tres pourquoi mende s’oppose ? On comprend qu’il a prit les habitudes de ruandais . au Ruanda si in cheval meurt on fait deuil mais si un homme meurt c’est une fete

  • Moi je ne vois pas toutes les scènes, ce qui saute à mes yeux c’est la lettre A derrière le dos du pretre ou eveque je ne sais pas comme symbole de Franc-macon, Jésus Christ revient bientot mes frères ne soyons pas distrait meme Tshisekedi va ressuscité pour être jugé, où est-ce que vous en êtes avec la sanctification sans laquelle personne ne verra Dieu. Hébreux 12 : 14

    • Le cas de M. Mandela pourrait servir de modèle. Enterrer M. Etienne Tshisekedi à l’extérieur du territoire national – et, surtout, en Belgique, sertait de nature à porter atteinte à sa réputation et, surtout, à tout ce qu’il avait fait pour que notre pays, la RD Congo, devienne une République véritablement démocratique et respectueuse des droits de l’Homme