La famille biologique et politique du feu de l’opposant historique décédé le 1er février dernier à Bruxelles ont résolu de rapatrier son corps a Kinshasa, pour l’enterrer au cimetière de la Gombe, en attendant l’indication du lieu d’érection de son mausolée par l’autorité compétente.

Selon son fils, Felix Tshisekedi, la date du 11 mars a été choisi pour attendre la fin des travaux d’aménagement du caveau qui va accueillir la dépouille d’Etienne Tshisekedi. Ces travaux se dérouleront pendant au moins 2 semaines.

L’UDPS et la famille biologique de M. Tshisekedi disent s’être inclinés à l’arrêté du gouverneur de Kinshasa, Andre Kimbuta rendu le 24 février courant. Il prévoit l’aménagement d’un carre spécial de 500 mètres carrés au cimetière de la Gombe avec une ouverture sur le boulevard du 30, dans la capitale congolaise.