L’UDPS « prend acte » de l’arrêté de Kimbuta, mais refuse l’organisation des obsèques par Badibanga

L’UDPS, qui affirme n’avoir pas été officiellement « informée » par le gouverneur André Kimbuta, dit tout de même « prendre acte » de cette décision, mais réitère son refus de voir l’actuel gouvernement organisé les funérailles d’Étienne Tshisekedi. 

Le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, André Kimbuta, a annoncé dans hier sa décision de choisir le cimetière de la Gombe, en plein centre de la capitale congolaise, comme lieu d’inhumation de la dépouille de l’opposant historique Étienne Tshisekedi, contrairement à ce qu’avait demandé son parti.

Dans l’arrêté du gouverneur  Kimbuta, un carré spécial de 500 m², situé entre les entrées principale et latérale du cimetière de la Gombe est en cours d’aménagement pour accueillir la dépouille du président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Sociale (UDPS), décédé le 1er février dernier à Bruxelles, à l’âge de 84 ans.

« Nous prenons acte de l’arrêté du Gouverneur de la ville de Kinshasa relatif au lieu d’inhumation d’Étienne Tshisekedi. Le plus important c’est le rapatriement de sa dépouille a Kinshasa, le reste pourra suivre après« , a confié samedi à Politico.cd, le Porte-parole de l’Udps Augustin Kabuya.

« Un enfant qui a trahi son père ne peut prétendre à l’héritage »

M. Kabuya affirme tout de même ne pas « maîtriser » l’explication que le Gouverneur donne à ce choix par rapport aux propositions lui faites par la famille politique de l’opposant historique.

« S’il (le Gouverneur ) s’est arrange avec la famille du président (Tshisekedi ), nous ne pouvons pas aller en guerre contre elle parce qu’elle accepte cette proposition« , a-t-il renchéri. La famille biologique a -t-elle accepte cette proposition? Augustin Kabuya s’est montre moins informé sur ce sujet.

Quant a l’organisation des obsèques d’Étienne Tshisekedi, le Porte-parole de l’Udps a réitéré la position de son parti.  » C’est ne pas le gouvernement Badibanga qui peut organiser les obsèques d’Étienne Tshisekedi , là, notre position n’a pas changé. Quelqu’un qui a trahi le combat d’Étienne Tshisekedi ne peut pas organiser ses obsèques en dernière minute« , refuse-t-il.

Si la question du lieu inhumation d’Étienne Tshisekedi semble avoir trouvé de consensus, la présence du gouvernement Samy Badibanga reste une réalité qui peut encore mettre l’exécutif congolais hors-jeux du déroulement des funérailles ou encore tarder le rapatriement de la dépouille à Kinshasa.

Ecoutez Augustin Kabuya au téléphone avec Litsani Choukran.

1 Commentaire

Cliquez-ici pour commenter

  • Arrêter vos chamailleries idiotes à propos de la dèpouille de Monsieur Tshisekedi ,il merite le respect de part et d’autre.
    Ce n’est pas agreable ni même envisageable d’etre à la place qu’il est actuellement. MOKOZI AJALAKA MPE ATIKALAKA MOKOZI