Mbayo: « Badibanga sera investi! » « Jusqu’au 19 décembre », rétorque Kabuya!

Député national de la Majorité présidentielle,  élu du territoire de Kabongo et président national du Mouvement des indépendants réformateurs "MIR", Stanley Mbayo Pelesa est d'avis qu'un nouvel accord politique à l'issue du dialogue politique national sous les bons offices de la CENCO ne...

Pour lui, l’UDPS (le groupe parlementaire constitué des bannis du parti d’Etienne Tshisekedi, NDLR)  est la colonne vertébrale du Rassemblement et Samy Badibanga en est le président à l’Assemblée nationale. Intervenant sur les ondes de la radio Top Congo, Me Mbayo estime que si l’UDPS récuse ses députés, elle ne peut pas non plus prétendre obtenir la primature au cas contraire, cette question a déjà été réglée.

A en croire ses propos, les pourparlers directs au centre interdiocesain se tiennent en vertue de l’article 24 de l’accord politique du 18 octobre signé à la cité de l’UA. Pour le MIR Stanley Mbayo, cet accord sert de document de travail aux échanges de l’interdiocesain. Nommé sur base de cet accord, rien n’indique que Samy Badibanga sera remplacé par quelqu’un d’autres, pense-t-il. Selon cet élu du peuple, les discussions à l’interdiocesain tournent principalement autour du processus électoral.

La réplique n’a pas tardé. Sur la même radio, Augustin Kabuya, porte-parole de l’UDPS, déclare que son parti n’est pas concerné par ces affirmations. « Ces gens-là ne font pas partie du parti compte tenue de tout ce qu’ils ont fait. Ce n’est pas aujourd’hui, à 48 heures de la fin du mandat de toutes les institutions, qu’il vienne nous raconter ces histoires. Ce monsieur-là (NDLR: Stanley Mbayo) ne défend pas la république. l’UDPS n’est pas concernée par ce qu’il dit« , cogne-t-il.

2 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • Voilà qui est bien dit. J Kabila nommait à sa guise hier sur base de la constitution qu’il a foulé aux pieds. Dès lors que son mandat expire demain, toys ceux qu’il nommera sans base juridique légale seront contestés malheureusement. D’où la nécessité de rechercher le consensus dans un dialogue inclusif, avec frs hommes réellement représentatifs et non le duo BITAKUIRA & allié cartésien qui ne représentent que leurs propres ombres.

  • MBAYO VOUS ÊTES UN JURISTE ET VOUS FOULEZ AUX PIEDS TOUTES LES LOIS DE LA RÉPUBLIQUE, SURTOUT LA LOI FONDAMENTALE QUI EST LA CONSTITUTION. DEPUIS QUAND, UN PARCHEMIN ADOPTÉ PAR UNE BANDE DE POLITICIENS VERREUX PEUT-IL ÊTRE AU DESSUS D’UNE CONSTITUTION ? SUR QUELLES BASES COMPTEZ VOUS IMPOSER AU PEUPLE CONGOLAIS SOUVERAIN VOTRE PAPIER DU MONOLOGUE DU CAMP TSHATSHI ? PAPIER QUI D’AILLEURS, N’A JAMAIS ÉTÉ SIGNÉ PAR KABILA, CELUI LÀ MÊME QUI EST LE RESPONSABLE DE CETTE CRISE ? 19 DÉCEMBRE 2016 À 23H59, BYE BYE KABILA & CONSORT