Kassem Tajeddine, le “propriétaire” de Congo Futur arrêté au Maroc

Kassim Tajeddine, le propriétaire supposé de Congo Futur et proche des hauts sphères de la RDC a été arrêté à l’aéroport de Casablanca au Maroc. Il est sous mandant d’arrêt émis par un juge américain pour son rôle présumé dans le financement du Hezbollah, considéré comme groupe terroriste. Ce citoyen libanais risque d’être extradé vers les Etas-Unis.

Kassim Tajeddine, le propriétaire supposé de Congo Futur et proche des hauts sphères de la RDC a été arrêté à l’aéroport de Casablanca au Maroc. Il est sous mandant d’arrêt émis par un juge américain pour son rôle présumé dans le financement du Hezbollah, considéré comme groupe terroriste. Ce citoyen libanais risque d’être extradé vers les Etas-Unis.

Le mystère plane sur l’arrestation, lundi matin au Maroc, de l’homme d’affaires libanais Kassem Tajeddine, sa famille dénonçant un « kidnapping ». Tajeddine, qui est réputé proche du Hezbollah, a été placé en 2009 et 2010 sur la liste noire établie par les États-Unis à propos du financement du terrorisme.

L’agence al-Markaziya rapporte que Tajeddine a été arrêté alors qu’il se trouvait à l’aéroport de Casablanca et qu’il s’apprêtait à se rendre à Beyrouth à bord d’un avion de la compagnie aérienne marocaine. « Ce qui s’est passé est plus proche du rapt que de l’arrestation », indiquent des sources proches de la famille Tajeddine qui accusent la CIA d’être derrière le « kidnapping » de l’homme d’affaires. Les États-Unis accusent Tajeddine et ses frères Hussein et Ali de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme.

Le département du Trésor des États-Unis a mis Congo Futur sous les sanctions ciblées en 2010, en disant que l’entreprise faisait partie d’un réseau de sociétés contrôlées par les trois frères de Tajeddine, Kassim, Husayn et Ali, et que cela a généré des “millions de dollars de financement” pour le Hezbollah.

Ahmed Tajeddine, propriétaire officiel, qui n’est pas soumis aux sanctions du Trésor américain, a affirmé le 11 mars à l’agence Reuters  que ses frères n’ont aucune part dans Congo Futur et que ce dernier n’est pas lié Hezbollah.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

2 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • Eux veulent toujours s’en prendre à tout le monde qui est investisseur marquant de la performance. Ils ne veulent pas voir ceux qui le suivent sur le talon, oh! que c’est dommage.

    • Sketch américain aux interminables épisodes, qui les arrêtent eux pour leurs financement des rebellions et guerres de part le monde


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :