Quand Lambert Mende se contredit sur le nombre de morts à Kinshasa hier

Le Porte-parole du gouvernement a d’abord confirmé 11 morts durant les incidents d’hier  à l’Agence France Presse, avant de dire qu’il n’y avait aucun mort chez Jeune Afrique, un peu tard.

Mise à jour : “Le ministre déclarait qu’il n’y avait pas d’autres morts ailleurs qu’à Kinshasa, il ne s’agit donc d’aucune contradiction”, fait savoir les services du ministère de la communications et des médias .

Dans une brève de l’Agence France Presse, publiée hier vers 18h (heure locale), le ministre de communication et des médias, Lambert Mende a affirmé que les affrontements entre forces de l’ordre et les manifestants auraient causé 11 morts à Kinshasa. “A Kinshasa, il y a eu neuf morts“, a-t-il dit, cité par l’AFP, parlant de  “six pillards”, et “un policier” en plus de deux passantes atteintes par des balles perdues.

Pour autant, dans un article publié vers 20h29 sur le site de Jeune Afrique, le Porte-parole du gouvernement affirme totalement le contraire.  « Partout ailleurs dans le pays, il n’y a pas eu de morts. À Kananga par exemple, la tentative d’incursion dans la ville par une milice via la route nationale numéro un a été repoussée. Et il n’y a pas eu des victimes, des deux côtés.», a-t-il dit, en réponse aux chiffres avancés par l’ONU, qui parlaient de plus de 20 morts durant cette journée de protestation contre le pouvoir congolais.

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

8 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • C’est normal car Mende n’est rien d’autre qu’un potentat qui parle comme un Tshaku sans réfléchir, c’est un menteur professionnel

  • Que vaut la vie pour ce genre de personne?

    Mende dit: “A Kinshasa, il y a eu neuf morts, pas un seul de plus”
    “Parmi eux, six pillards ont été tués par les gardes commis à la protection des magasins et entrepôts, un policier a été tué par balles et deux dames atteintes par des balles perdues”, a détaillé M. Mende.

    Je me pose des questions:
    Les gardes ont-ils eu l’autorisation de tuer les pillards? Si oui de qui? et depuis quand? chers journalistes avez vous de réponses à ces questions?

    Qu’en est-il de personnes mortes par balles perdues et de policier tué? Balles tirées par qui? Par les gardes de magasins? Dans quelles conditions? Une enquête a-t-elle été diligentée pour déterminer les responsabilités et rendre justice ou bien seule la parole de Mende (Cancrelat en swahili) suffit ?

  • Ah!!! La RD Congo avec cette formule de multicultures et étrangers n’a pas de chance. Peut être qu’on doit penser à revenir à la formule de nos anciens Royaumes et Empires trouvés par les Belges tout en les rendant des Républiques pour que la conscience des uns et des autres soit retrouvée. En ce moment là :
    1 Les Mende,les Tshisekedi, les Badibanga,les Boshab,les shekitundu,les Raymond Tshibanda, les Ngoy kasandji,les Martin Ngenda,les Mwamba , les Joseph Olenghankoy et les autres peuvent se retrouver dans leur République avec leur propre culture.
    2. Les J. Kabila, les Kamerhe, les Ruberwa, les Matata, les Bahati,les Thomas Luhaka , les Alexis Thambwe Mwamba , les Paluku,les Michael Mandeko, les Bokele Joy , les Pascal Ruhigwa ,les Edgard Mateso, les Simon Kazungu et les autres peuvent aussi se retrouver dans leur République du VOLCAN ou de KIVU avec la même culture .
    3. les Kizenga, les Minaku, les Muzito, les Kamitatu ,les Kimbuta, les Leonard Mutangu,, et les autres peuvent bien former leur République avec leur culture.
    4. Les Kengo, les bamanisa,les Osumaka,les Crispin Atama Tabe,les Jean Ilongo Tokole, les C. Nangaa, les Faustin Tohengao les Lokundo, et les autres peuvent faire de même.
    5. Les Yeriodia, les Mukoko, les Mbatshi, les kiakuama,les Luzolo Bambi, les Masiala Solo, les Muanda Semi, les Puela, les Vuemba , les Jacques Mbadu, les Miezi et les autres peuvent également faire une République KONGO avec leur propre culture.
    6. Les Kyungu , les Katumbi , les Muyej,les Henri Mova Sakanyi,les Kazembe Musonda,les Katebe Katoto ,les Bernard Kaumba, les Henri Yav Mulang et les autres peuvent avoir droit à leur République de KATANGA avec leur culture mal grès c’est presque perturbé, ils peuvent bien la reconstruire.
    7.Le Makila, le Engoulu , le Boende, les Apollinaire Ndanga,les Endundu et les autres, une même culture peuvent sans doute faire de leur coin une République.
    Faire ceci, n’est pas un péché, ni un tribalisme, moins encore une division ou désunion mais, c’est une ORGANISATION (l’unité régionale dans la diversité) pour un amour vrai qui donnera un bon signe de Justice car là oû il y a justice, les fruits, c’est la paix.

  • Ah!!! La RD Congo avec cette formule de multicultures et étrangers n’a pas de chance. Peut être qu’on doit penser à revenir à la formule de nos anciens Royaumes et Empires trouvés par les Belges tout en les rendant des Républiques pour que la conscience des uns et des autres soit retrouvée. En ce moment là :
    1 Les Mende,les Tshisekedi, les Badibanga,les Steve Mbikayi, les Boshab,les shekitundu,les Raymond Tshibanda, les Ngoy kasandji,les Martin Ngenda,les Mwamba , les Joseph Olenghankoy ,les Athys Kabongo, Martine Bukasa, Clément Kanku, les Pierre Kangudia et les autres peuvent se retrouver dans leur République avec leur propre culture.
    2. Les J. Kabila, les Kamerhe, les Ruberwa, les Matata, les Bahati,les Thomas Luhaka , les Alexis Thambwe Mwamba , les Paluku,les Michael Mandeko, les Bokele Joy , les Pascal Ruhigwa ,les Edgard Mateso, les Simon Kazungu,les Ramazani Shadari,les Amy Ambatobe, les Justin Bitakwira, les Joseph Kokonyangi,les Eugène Serufuli , les Aimé Mboji Sangara, les Paluku Kisaka, les Marie-Ange Mushobekwa Likulia et les autres peuvent aussi se retrouver dans leur République du VOLCAN ou de KIVU avec la même culture .

    3. les Kizenga, les Minaku, les Muzito, les Kamitatu ,les Kimbuta, les Leonard Mutangu, les Lambert Matuku, les Guy Mikulu et les autres peuvent bien former leur République avec leur culture.

    4. Les Kengo, les bamanisa,les Osumaka,les Crispin Atama Tabe,les Jean Ilongo Tokole, les C. Nangaa, les Faustin Tohengao les Lokundo, les Gaston Musemena et les autres peuvent faire de même.

    5. Les Yeriodia, les Mukoko, les Mbatshi, les kiakuama,les Luzolo Bambi, les Masiala Solo, les Muanda Semi, les Puela, les Vuemba , les Jacques Mbadu, les Miezi, Pierre Matusila, les Kisombe , les Mbuinga, les Deo Nkusu, les Justine Kasa Vubu et les autres peuvent également faire une République KONGO avec leur propre culture.

    6. Les Kyungu , les Katumbi , les Muyej,les Henri Mova Sakanyi,les Kazembe Musonda,les Katebe Katoto ,les Bernard Kaumba, les Henri Yav Mulang, Marie-Louise Mwange
    , André Moke, les Martin Kabwelulu,les Aimé Ngoyi Mukena,les Marcel Ilunga,les Félix Kabange Numbi, les Wivine Mumba Matipa et les autres peuvent avoir droit à leur République de KATANGA avec leur culture mal grès c’est presque perturbé, ils peuvent bien la reconstruire.

    7.Le Makila, le Engoulu , le Boende, les Apollinaire Ndanga,les Endundu, les Michel Bongongo,
    les Willy Bakonga , les Bamboka Lobendi,les Jean-Lucien Busa, les Michel Bongongo,les Willy Bakonga, les Bamboka Lobendi et les autres, une même culture peuvent sans doute faire de leur coin une République.

    Faire ceci, n’est pas un péché, ni un tribalisme, moins encore une division ou désunion mais, c’est une ORGANISATION (l’unité régionale dans la diversité) pour un amour vrai qui donnera un bon signe de Justice car là oû il y a justice, les fruits, c’est la paix.

  • Au nom des intérêts sordides, les politiciens au pouvoir sacrifient la population sur laquelle ils sont gouvernants.

    Le polémique autour de chiffre ne pose pas problème 11 ou 20 morts, sont des morts de trop pour nous peuple congolais. Meme un seul mort, c’est une vie humaine, une vie sacrée, que nous devons protéger.

    Le sang des innocents continuera à crier meurtre et vengeance.

    Hussein Habré est entrain de répondre maintenant pour ce qu’il avait fait longtemps avant dans son pouvoir.

    Charles Taylor, Laurent Gbagbo, Jean Pierre Bemba, … répondent des actes directs ou indirects posés sous leur égide.

  • La MONUSCO dont l’une des missions principales est la protection des civils se contente depuis les événements de janvier 2015 à répertorier le nombre des morts que les différentes expressions de démocratie génèrent.
    La force onusienne (qui du reste est bien équipée) ne pouvait-elle pas s’interposer entre les tueurs (policiers, militaires, GR) et la pauvre population afin de jouer pleinement son rôle au lieu de spécialiser au comptage des morts?
    A une force armée, ne fallait-il pas opposer une autre force armée?
    La communauté internationale condamne les tueries de la RDC mais n’apporte pas une solution efficace pour stopper les morts alors qu’elle en a les moyens. Que peuvent faire la population et l’opposition face des bourreaux armés et sur-équipés?
    Aidez-nous s’il vous plait et éviter de nous blesser et de nous décourager en nous rappelant le nombre de ceux de nous qui meurent à cause de cette méchanceté.
    A un régime comme le nôtre, les condamnations, les “petites” sanctions, le dialogue, les accords ne changeront pas grand chose dans les têtes de gens qui ont déjà un plan à accomplir quel qu’en soit le prix. Il faut leur opposer une autre force. Ne dit-on pas que : “l’homme noir obéit avec le fouet”?

  • Emmany,ne fait pas la. Propagande de balkanisation de la RDC,depuis la nuit de temps le Congo restera un et un seul pays.dit a tes politiciens d,être honnête avec leurs paroles ,on négocie pas une loi fondamentale ,on l,applique.mr kabila est conscient de son serment,aujourd’hui il massacre son peuple pour avoir seulement réclamer son droit lui reconnut par la constitution .

  • Rien d’étonnant pour un individu du genre Omalanga
    Mende (Cafard en swahili)
    Il parle de morts d’homme comme si c’était un jeu d’enfant, sans aucune empathie pour les familles endeuillées par la barbarie de sa gang.
    a luta continua victoria e certa
    le peuple vaincra,
    Ingeta.


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :