Jean-Claude MVUEMBA: “Je suis contre le partage des ministères provinciaux que soutient le Rassop”

Le président du Mouvement du peuple congolais pour la République, MPCR, Jean-Claude MVUEMBA est contre l’option soutenue par les représentants du Rassemblement des forces acquises au changement (Rassop) dans les discussions avec les signataires de l’accord de la cité de l’Union Africaine. Cette hypothèse qui consiste à vouloir partager les postes ministériels jusqu’au niveau de la territoriale ne constitue pas une meilleure option de la lutte du Rassemblement de l’opposition, affirme ce cadre fondateur de la dynamique pour l’unité d’action de l’opposition, ” pour moi aucun exécutif provincial n’est conforme aux lois du pays, et participer dans leur gestion, c’est légitimité leur pouvoir” a-t-il dit à la rédaction de politico.cd. “Je connais bien comment les gouverneurs de provinces qui ont des mandats électifs maltraitent leurs ministres et leurs assemblées provinciales quasi inexistantes, nous avons donc le risque de voir le Rassemblement faire piètre figure dans les institutions provinciales” a-t-il conclu.

Parmi ses revendications aux discussions directes dont la Conférence Épiscopale Nationale Congolaise mène la médiation, les représentants du Rassemblement de l’opposition ont demandé la gestion commune des institutions du pays par l’opposition et la majorité notamment les exécutifs provinciaux.

Edmond Izuba

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

1 Commentaire

Cliquez-ici pour commenter

  • Tout aujourdhui en Rd Congo n’est pas legitime. Nous ne pouvons pas aller aux elections avec une territoriale acquise a kabila, d’ou l’importance d’avoir les yeux partout


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :