Tris, des sifflets, des pneus brûlés: le point sur la situation à Kinshasa

Des tirs sporadiques et des sifflets sont entendus un peu partout cette nuit à Kinshasa.

C‘est dans l’Est de la capitale congolaise que ce mouvement de panique a commencé tard dans la nuit du lundi au mardi 20 décembre. Dans ce district de la Tshangu, le pluspeuplé de Kinshasa, des habitants se sont mis à siffler et chanter des chansons hostiles au président Joseph Kabila dès 23h (le lundi) pour, affirment des témoins, demander le départ du Président congolais.

En effet, l’opposition congolaise a promis “un carton rouge” au Président Kabila pour qu’il quitte le pouvoir à l’issu de son deuxième et dernier mandat ce mardi 20 décembre 2016. Ces bruits, un concert de sifflets, ont été amplifiés à l’annonce de la nomination du gouvernement du Premier ministre Samy Badibanga peu après mardi minuit.

Outre les sifflets, des tirs sporadiques sont rapportés dans ce coin de la capitale congolaise, sans toutefois que l’on sache avec certitude les raisons exactes de ces coups de feu. La même situation est observée Kingabwa, Yolo, à Kasa-vubu, et à Kintambo.

A Barumbu, des sources concordantes affirment que des jeunes ont brûlé de pneus, tout en barricadant des ruelles.

Aucun mouvement de foule n’est cependant signalé dans les rues.

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

3 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • Ah! le Congo avec cette formule de multicultures et étrangers n’a pas de chance. Peut être qu’on doit penser à revenir à la formule de nos anciens Royaumes et Empires tout en le rendant des Républiques pour que la conscience des uns et des autres soit retrouvée. En ce moment là
    1 . Mende,Tshisekedi, Badibanga,Boshab, shekitundu, le Ngoy kasandji et les autres peuvent se retrouver dans leur République avec leur propre culture.
    2. Le J. kabila, le kamerhe, le Ruberwa, le Matata, le Bahati , le Paluku et les autres peuvent aussi se retrouver dans leur République du VOLCAN ou de KIVU avec la même culture .
    3. le Kizenga, le Minaku, le Muzito, le Kamitatu , Kimbuta et les autres peuvent bien former leur République avec leur culture.
    4. Le Kengo, le bamanisa et les autres peuvent faire de même.
    5. Le Yeriodia, le Mukoko, le Mbatshi, le kiakuama,le Luzolo Bambi, le Masiala Solo, le Muanda Semi, le Puela, le Mvuemba , le Jacques Mbadu, le Miezi et les autres peuvent également faire une République KONGO avec leur propre culture.
    6. Le Kyungu , le Katumbi , le Muyej et les autres peuvent avoir droit à leur République de KATANGA avec leur culture mal grès c’est presque dérangé, ils peuvent bien la reconstruire .
    7.Le Makila, le Engoulu , le Boende, et les autres une même culture peuvent sans doute faire de leur coin une République.
    Faire ceci, n’est pas un péché, ni un tribalisme, moins encore une division ou désunion mais, c’est une ORGANISATION (l’union dans la diversité) pour un amour vrai qui donnera un bon signe de Justice car là oû il y a justice, les fruits, c’est la paix.

    • Vous voulez parlez d’une République Fédérale? Alors oui. Toutefois pas sous l’occupation Rwandaise comme aujourd’hui.

    • oui!!! mais dans l’esprit de nos dirigeants ça serait une division, tu veux qu’on se ressemble selon nos culture?? y aura encore de division dans nos culture car le congolais veulent tous avoir le pouvoir or tout le monde ne peux être président ni ministre, ça se fait a tour de ronde.


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :