Après avoir vu circulé sur les réseaux sociaux un faux document, la Commission Electorale Nationale Indépendante “dénonce avec fermeté” tout mobile pouvant discréditer sans raison processus électoral en cours par des constructions allégoriques dénuées de tout fondement.

Selon cette commission, il n’existe aucune liste qui aurait fait l’objet d’une compromission entre cellule.

Cette manipulation grossière de l’opinion relève à coup sûr des stratèges engagés contre la tenue des élections dans notre pays“, a t-elle martelé.

Elle a par ailleurs fait savoir que les élections seront bel et bien organisées dans les règles et des procédures en la matière, la date du 23 décembre est irréversible et elle nécessite une préparation et non un amusement.

Pour poursuivre la mission de la bonne tenue des élections, la CENI se réserve le droit de poursuivre en justice les auteurs matériels et intellectuels de ce genre de forfaitures.

La Commission Electorale Nationale Indépendante appelle aux congolais à barrer la route à ces pratiques médisantes pour le processus électoral afin de consolider la démocratie en République Démocratique du Congo