Terrain de l’Institut de Gombe: le ministère des Affaires étrangères s’explique

Dans un communiqué parvenu à Politico.cd ce mardi 06 décembre, le ministère congolais des Affaires étrangères s'explique sur l'affaire du terrain de l'Institut de la Gombe à Kinshasa. 

Plus de 300 élèves, pensionnaires de l’Institut la Gombe, une école d’excellence située au nord de Kinshasa, ont organisé une manifestation le 28 novembre dernier dans la capitale congolaise contre la « cession » d’un terrain qui appartiendrait à leur école à l’ambassade de Chine.

Ces installations qui appartiennent maintenant au Shark Club,une équipe de football, propriété du frère du président Joseph Kabila, auraient, selon un responsable de ce ministère cité par l’Agence France-Presse, a été octroyé à l’ambassade de la Chine, qui va y construire un centre informatique.

Tout en disant « préoccupé par des fausses accusations de spoliation« , le ministère congolais des Affaires étrangères ne nie pas complètement une transaction avec la Chine.

« Le site dont il est question comprend le terrain qu’occupe actuellement les services de l’Inspection Générale de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, qui seront bientôt démoralisés et une portion de l’un des bouts du terrain vide que les élèves de l’Institut de la Gombe n’ont commencé à utiliser que récemment pour le football« , explique ce communiqué.

Cela la diplomatie congolaise, la RDC a cédé cet espace à la Chine, « sur base des accords de coopération bilatérale signés entre les deux pays« . En contrepartie, explique le communiqué, l’Ambassade de la Chine à Kinshasa cédera au ministère congolais de l’éducation son immeuble de 8 étages qu’elle occupe au centre-ville de Kinshasa, en plus de la construction à venir d’un « grand immeuble pouvant abriter plusieurs ministères« .

Par ailleurs, le ministère des Affaires étrangères annonce que la partie chinoise a accepté d’opérer plusieurs aménagements pour l’Institut de la Gombe.

Le communiqué.

cy8qyspxaaeh8if

cy8qa6swiay_rbl

2 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE IMPRÉVISIBLE, COURT ET EFFICACE… L’HEURE EST GRAVE. LE KONGO EST OCCUPE PAR LE TUTSI POWER… LE PEUPLE KONGO SOUVERAIN aspire à une Révolution même d’une journée sur tout le territoire national, ça sera efficace en allant des défaites en défaites jusqu’à la VICTOIRE FINALE dixit Mao Tse Tung… Tous ses faux politiciens experts en manœuvres politiques dilatoires prennent tous les Véritables Kongolais de souche purs sang pour des éternels petits cons mais plus encore pour leur marchepied pour accéder à la mangeoire dressée par l’Occupant Tutsi Power afin d’assouvir leurs besoins égoïstes pour leurs intérêts personnels. D’ici le 19 Décembre 2016, soyez endurants, attentifs, vigilants, indulgents, patients, lucides, déterminés, intransigeants, nationalistes, patriotes, unitaristes, nous verrons des vertes et des pas mûres comme coups bas et mauvais fruits produits par cette classe politique Kongolaise médiocre, corrompue, cynique et inconsciente congénitale. SEUL LE PEUPLE KONGO SOUVERAIN PRIMAIRE EST L’UNIQUE ALLIE DE LA RÉSISTANCE KONGOLAISE AVEC UN LEADERSHIP COLLECTIF POUR LIBÉRER NOTRE PAYS QUI PLOIE SOUS LE JOUG PESANT ETRANGER ENTRE LES MAINS SALES DES TUEURS BARBARES TUTSI. DEPUIS 1961 (Assassinat de Patrice-Émery Lumumba) et à partir de 1968 (Assassinat de Pierre Mulele) TOUS SES FAUX POLITICIENS SANS EXCEPTION CORROMPUS JUSQU’A LA MOELLE ÉPINIÈRE EXPERTS EN MANŒUVRES POLITIQUES DILATOIRES QUI NE PEUVENT LIBÉRER LE KONGO ONT ROULE SANS VERGOGNE LE PEUPLE KONGO SOUVERAIN PRIMAIRE A CHAQUE MOMENT IMPORTANTISSIME DU TOURNANT CAPITAL DE L’HISTOIRE DE LA NATION KONGO. VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE IMPRÉVISIBLE, COURT ET EFFICACE. VIVE LA REVOLUTION. INGETA

  • A l’époque du Gouvernement 1+4, le vice-président de la République Abdulay YERODIA avait soumis au gouvernement chinois le voeu de voir l’actuelle Ambassade de la RDC à Pékin être délocalisée pour un nouvel immeuble à la grandeur de notre nation et sur base des relations privilégiées qui unissent nos deux peuples au Ministre des Affaires Etrangères de la République Populaire de Chine. Un refus catégorique a été opposé à la demande du Vice-Président Congolais.
    Evoquant le principe de la reciprocité entre nos deux nations, le vice-président avait soutenu que le Président MOBUTU avait octroyé comme cadeau à la Chine un immeuble de 8 étages (l’actuelle ambassade de Chine derrière les galeries présidentielles), alors selon ce principe de la reciprocité, la Chine doit nous donner aussi un immeuble correspondant à ce cadeau au lieu d’une petite maison à un étage  située dans le quartier des Ambassades à Pékin. Le gouvernement chinois finalement va desister pour « le cadeau de Mobutu » et depuis, Pékin cherche un terrain où abriter son Ambassade. Le Ministre ment. Soit il a vendu le terrain, soit il a eu des accords avec les chinois sur un contrat léonin qui n’avantage pas la RDC. Le Ministre doit être poursuivi. Les chinois doivent l’avoir promis un appartement dans le quartier huppé de Pékin et de faire étudier gratuitement les membres de sa famille dans les grandes universités de chine (Peking University et Tsinghua University).
    Le Ministre Congolais ne dit pas tout dans sa lettre. Il Ment parce qu’il ne dit pas ce que la RDC gagne finalement? Le Palais du Peuple et le Stade des Martyrs ne sont pas des dettes. Et que diront les japonais qui ont construit le pont Marechal et l’actuelle avenue des Poids Lourds qui contredisent les 5 chantiers réalisés par les chinois?
    Le Ministre doit être entendu au parlement.

    Adresse de l’Ambassade de la République démocratique du Congo à Pékin, Chine

    6, Dong Wu Jie
    San Li Tun
    Beijing 100600
    Chine
    TÉLÉPHONE:
    (+86) 10 6532 3224
    (+86) 10 6532 1621