Donald Trump pressé de nommer un Ambassadeur des Etats-Unis plus “coriace” contre Kabila à Kinshasa

L’Ambassadeur Dennis Hankins,  actuel Chargé d’Affaires des Etats-Unis à Kinshasa est-il inéfiface face au glissement? C’est en tout cas ce que laisse entendre Ed Royce, président de la puissante Commission des Affaires Etrangères du Congrès américain.

Dans une lettre adressée, le 2 août 2017, au Secrétaire d’Etat des Etats-Unis, Rex W. Tillerson, Ed Royce déplore la situation politique en République démocratique du Congo, tout en appelant les Etats-Unis à procéder au remplacement de son Chargé d’Affaires en poste à Kinshasa, par la nomination d’un nouvel ambassadeur. “Je demande respectueusement que [le Secrétaire d’Etat américain] vous encourager la Maison-Blanche à nommer un nouvel ambassadeur des États-Unis en République démocratique du Congo“, lance-t-il.

En effet, depuis le départ en retraite de James Swan, qui vit cependant toujours à Kinshasa, Dennis Hankins, ex-ambassadeur des Etats-Unis en Guinée, assume les fonctions de Chargé d’Affaires, une sortie de sémi-ambassadeur, qui ne semble pas contenter Ed Royce, proche Conseiller de Donald Trump durant la campagne présidentielle remportée à la surprise générale par l’actuel locataire de la Maison blanche.

Alors que vous avez confiance dans les capacités de ceux qui agissent actuellement dans des rôles de leadership à l’ambassade des États-Unis à Kinshasa, [avec] une nomination présidentielle, confirmée par le Sénat, l’Ambassadeur des États-Unis aurait l’autorité incontestable de préciser au président Kabila que les États-Unis constatent que son refus de tenir les élections et de laisser quitter son poste est inacceptable“, ajoute M.  Royce.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

7 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • Quoi…, James Swan vit toujours a Kinshasa apres ses fonctions…? Que fait il alors a Kin?

    S’y est il reconverti en “consultant” a la solde Kabila, ou de la corrompue (porte-tournante) MONUSCO ?

    Bref, comme le dit bien Ed Royce, pour les USA, la presence illegitime de Kabila au sommet de la RDC est la source du marasme dans ce Pays. Son depart du pouvoir est donc imperatif et non-negociable !

    Et pour les Congolais aussi !

      • Cher ami, si tu peux lire, je posais bien une question ci-dessus, cela decoulait du second paragraphe du Journaliste ci-dessus.

        Priere de mieux lire dorenavant avant de reagir trop hativement !

  • @mr le journaliste vous pensez que sur le plan administratif un charge d’affaires intérimaire et un ambassadeur nommé ont le même pouvoir dans la prise de décision? Ils engagent leur pays avec le même poids? Pourquoi déformer le message de Ed Royce qui est pourtant très clair?

  • Un nouvel ambassadeur américain ” plus coriace pour faire partir Kabila”…! Et un président américain, Donald Trump…

  • Donald ferait mieux d’envoyer un coriace représentant américain en Corée du nord qui menace directement les intérêts des états-unis. ça sent l’urgence de ce coté là


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :