Quand Dokolo fait son “Macron”: les 3 bonnes nouvelles d’une entrée en lice

Jeudi, le monde entier, ou plutôt l’opinion publique congolaise a enregistré un nouvel arrivant dans la lutte contre Joseph Kabila, président de la République démocratique du Congo, hors mandat, mais qui bloque à lui-seul le processus démocratique dans ce pays gangrené par une succession de crises économico-politiques. “Les Congolais debout” de Sindika Dokolo apportent donc un nouveau souffle à la lutte démocratique au pays. POLITICO.CD dresse les trois bonnes nouvelles à y retenir.

Une entrée de  “pro”, un renfort non négligeable

Pas de conférence de presse. Pas de drapeaux: droit vers le message et l’essentiel. Une vidéo, un site internet et une véritable campagne sur les réseaux sociaux. Comme “en Europe”,  Sindika Dokolo entre en lice avec manière et apporte un renfort de premier plan à la lutte pour l’alternance démocratique en RDC.

Outre le faits qu’il soit proche du pouvoir angolais, puissance régionale et allié du président Kabila – jusqu’à preuve du contraire – Sindika tombe à point nommé, alors que l’opposition se prépare à lancer des grandes manoeuvres face au report des élections qui se profile à l’horizon. Il faut donc compter sur “Les Congolais debout” dans les jours à venir.

Un mouvement, un leader,  des ressources (l’argent)

La lutte citoyenne, cousin de la lutte politicienne au Congo, a souvent péché par son manque de moyens, essentiellement financiers, pour faire face au Pouvoir et ses multiples assauts à coup de billets verts. Avec un homme “riche” à la tête d’un mouvement aussi énervé que ses compatriotes Lucha ou Filimbi, cela augure une bonne résistance à venir.

De plus, Sindika est directement un candidat potentiel, loin d’en faire un plébiscite. Contrairement aux mouvements citoyens locaux dont le leadership est souvent disputé, même caché soit par peur de représailles, comme par choix stratégique, l’homme d’affaires congolais incarne un point d’encrage identifié et identifiable, un leadership sur lequel peut s’appuyer la cause des anti-Kabila.

Canaliser la colère extérieure et mobiliser à l’internationale

C’est un secret de polichinelle: la diaspora congolaise est en furie contre Kinshasa. Néanmoins, celle-ci a souvent manqué de structure de cohésion claire et organisée. Avec “Les Congolais debout”, Sindika Dokolo apporte ici un moyen pour canaliser la communauté des Congolais vivant à l’extérieur, ainsi qu’un interlocuteur de choix face aux institutions internationales prêtes à appuyer les organisations de lutte pour la démocratie en République démocratique du Congo.

De plus, le gendre du président Dos Santos échappe aux griffes du pouvoir congolais en basant son organisation structurellement à l’extérieur, tout en mobilisant par tous les canaux, tant à l’étranger qu’au pays.

A suivre: Quand Dokolo fait son “Macron”: les 3 erreurs d’une entrée en lice

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

14 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • C’est bien beau tout ça. Quel est son projet de société?? Après la conquête du pouvoir what is next? Aussi Sindika a le malheur d’avoir une épouse qui a bâti une fortune colossale sur fond de prédation de ressources de l’Angola. Comment compte-il se défaire de cette image? Analysons le fond des choses au lieu de nous contenter du superflu…

    • Mon frère parfois passons à l’acte et philosophons ensuite. Cette manière de penser ne nous enseigne rien ? Appuyons ceux qui présentent la possibilité d’un changement à l’horizon. Cessons avec cette façon de poser des questions telles que projet de société. Pendant que nous savons tous que tant que Kabila sera à la tête de ce Congo tout projet de société ne servira à rien. En ce moment le projet de société de tout congolais qui aime son pays est le départ de Joseph Kabila et ses acolytes. Réfléchissons et soutenons ceux-là qui osent du moins braver la peur et proposent un idéal pour l’avenir de ce pays endeuillé. J’espère que vous ne m’en voudrais pas. Bien de bonne choses si vous êtes de notre côté des congolais débout. Merci

      • Mais toto nous disons la même chose. Oui à l’alternance mais pas à n’importe quel prix!! Dites-nous quel est cet idéal que ce monsieur defend? Vous ne vous demandez même pas pourquoi il s’est tu toutes ces années? Le malheur des congolais ne date pas d’aujourd’hui non? Ce qui m’etonne chez le congolais, debout ou assis, c’est qu’il est toujours prêt à faire feu de tout bois….c’est bien triste non???

        • mupita njiya toto a raison et ce qui est triste c’est toi qui avant-hier s’attaqué à Tshisekedi Étienne, hier à Katumbi Moise, ce matin à Felix Tshisekedi et ce soir à Dokolo Sindika et sa femme; demain c’est Fayulu le matin et le soir Franc Diongo et Diomi Dongala tu attend sa sortie de prison avec Muyambu. franchement quand fais tu tes besoins? dis moi que tu ne chie pas!
          Personne n’est bon pour toi, tous doivent se conformer à ta volonté et ta vision des choses; mais que fais tu toi pour la RDC a part porter du jugement sur tout le monde?
          Yesu avait dit que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre à cette femme.
          et moi je dis heureux les pécheurs qui se repentissent, se ressaisissent et se portent à la défense des opprimes et de la cause juste car Dieu le père qui voit dans leurs cœurs les confronteras et il les béniras dans leurs quêtes.(ELKABONG)

    • Pas besoin à ce stade de poser des questions sur le projet de société,c’est de la distraction.D’abord obtenir l’alternance et pour cela tous les moyens sont les bienvenus.Vos questions sur les projets de société viendront le moment venu.

    • Il s’agit ici d’un mouvement citoyen et pas d’un parti politque. Theoriquement, on appelle ca un GROUPE DE PRESSION. Il n’a donc pas besoin d’un projet de societe, mot que la plupart de gens veulent revendiquer sans necessairement considerer quand vient le moment d’elire. Quel est le projet de la SOCIETE CIVILE DU CONGO, socico de triste memoire?

  • Nous suggerons a notre cher compatriote Sindika Dokolo de lire la Lettre du 2 Aout du President de la puissante Commission des Affaires Etrangeres du Congres Americain, dans laquelle Mr. Edward Royce (tres proche de Donald Trump) exige de celui-ci et de Rex Tillerson leur implication urgente et immediate dans la crise en RDC, et l’acceleration du depart de Joseph Kabila, “Racine du MAL” en RDC actuellement.

    Bref, avec ses vastes moyens financiers et reseau de contacts internationaux, Sindika Dokolo devrait vite entrer en contact avec Mr Royce afin d’etablir une Synergie d’actions diplomatiques completant ainsi le Mouvement Congolais-Debout que nous soutenons.

    Dokolo est de loin plus credible. Il n’a pas besoin de chasser un poste quelconque “pour manger” comme les traitres et opportunistes a la solde de Kabila, ou ceux qui vont en reunions secretes pour des postes.

    • Mr Sidika la RDC a besoin d’un projet de société.Kabila va bien tôt partir alors la nation va vouloir vite savoir ton projet avant qu’on ne rebondisse sur une nouvelle et dangereuse crise politique.

    • nous voudrions savoir comment s’adherer nous qui sommes au fin font du pays .mais nous encourageons ce mouvement que le learder ne puisse pas baisser la garde.

  • Attention quand même MM de POLITICO.CD de ne pas trop jouer la facilité et un snobisme désuet !!!
    Je ne vois pas la pertinence de votre analogie avec Macron et puis vous ne perdrez rien à croire Dokolo que son entreprise est citoyenne surtout que c’est comme ça, contrairement à ce que vous pouvez penser qu’il pourra avoir un impact appuyé sur le politique !
    Une “force citoyenne” est d’autant plus puissante sur la scène politico-sociale que dans la mesure où elle peut s’adresser à et exiger de tous les partis politiques…

  • Moi je pense que dokolo ne pas la solution pour le congo :il n’a pas l’histoire avec le congo ni son peuple je pense qu’il ne fait que rechercher une zone de d’hyper confort une fois les ressources amasser avec l’angolaise une fois epuises ils vont se rabattre sur la richesse du congo ,nous ne ne connaissons rien sur son ethique pas mieux que felix et moise.

  • Je soutiens ce projet de Sindika. C’est ce qu’il aurait dû faire dès le début. Mais mieux vaut tard que jamais, maintenant que se fait il doit rapidement mettre en des organes de ce mouvement. Le problème c’est le choix des hommes Sindika doit faire très attention à ce sujet. Je pense avoir un conseil à lui prodiguer sur ce plan. Nous congolais avons le devoir de soutenir ce projet qui a le mérite de diversifier les méthodes et les moyens de lutte pour l’alternance en rdc.

  • Toto je pense pour ma part que désormais nous RD. Congolais devions d’abord philosopher avant de passer à l’acte, analyser et scruter toutes les vagues venant de l’extérieur pour enfin y adhérer. L’experience de l’Afdl et ses conglomerats d’opporunistes et des aventuriers de triste memoire qui accoucha du Rcd, Mlc,RCD-N, Maimai, M23 etc….on connais la suite avoulant a tout prix le depart de Mobutu. Aujourd’hui viens le tour de Mr Sindika gendre de Santos qui est un de puissant parrain de kabila avec kagame. dans Jeune afrique il dit :”Si l’Angola n’était pas intervenu dès 1997, il n’y aurait plus de famille politique kabiliste au pouvoir. Je tiens à le préciser, puisque mes remarques risquent d’être interprétées au regard de ma situation personnelle”. Commencons par faire un front comme en interne Felix-kamerhe-Fayulu-katumbi-lucha-filimbi-société civile etc….Enfin Malcom X disait:” Et si l’homme blanc ne veut pas que nous soyons ses ennemis, qu’il cesse de nous opprimer, de nous exploiter et de nous dégrader. Que nous soyons chrétiens, musulmans, nationalistes, agnostiques ou athées, nous devons d’abord apprendre à oublier ce qui nous sépare. Si nous avons des divergences, discutons-les en privé ; mais lorsque nous descendons dans la rue, qu’il n’y ait pas de sujet de controverse entre nous tant que nous n’aurons pas fini de discuter avec cet homme”.

    • Qu’y a-t-il d’inconenient que Sindika Dokolo, vrai et digne fils de la RDC, initie ce Mouvement Citoyen qui n’est pas un Parti politique mais prise de conscience collective et courage pour exiger l’Alternance..?

      Autre que chasser des postes allant de la primature a la presidence du CNSA, qu’ont donc fait de concret les autres que tu cites. inclu les Kamerhe et Felix T. de l’interieur pour barrer la voie a l’imposteur vers sa presidence-a-vie en reportant les elections sine-die avec ses traitres a la CENI, CNSA et Gouvernement?


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :