Le président Joseph Kabila a été reçu en pompe au Caire, la capitale égyptienne, par son homologue Abdel Fattah al-Sissi le samedi 22 avril. La visite officielle du président congolais q commencé par un passage en revue des troupes égyptiennes et les hymnes nationaux des deux pays, avant une conférence de presse au palais présidentiel d’el-Orouba, dans la capitale.

Remerciant le président Al-Sisi pour sa troisième visite au pays des pharaons, Joseph Kabila a également expliqué le cadre de cette visite axée sur la coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine de la sécurité et de l’énergie. “Cette troisième visite pour moi, s’inscrit dans le cadre du renforcement de nos relations. Relations de coopération dans plusieurs domaines (…) de l’énergie, domaine de la défense, de la sécurité, de la diplomatie et plusieurs projets de développement” a dit le Président.

Joseph Kabila en a profité pour lancer visiblement un pique contre “l’ingérence” en République démocratique du Congo, rappelant à son hôte sa déclaration à ce sujet. “Au niveau de la diplomatie, j’ai bien noté Monsieur le Président (Al-Sisi), les mots que vous avez utilisé à plusieurs reprises: la non-ingérence dans les affaires internes. L’Égypte a toujours été avec nous, à nos côtés, dans la défense de ce principe, que ce soit au niveau des Nations Unies, ou de l’Union Africaine; et j’aimerais bien que cette coopération et coordination puissent continuer” a ajouté le président congolais.

L’Égypte reste un allié diplomatique de taille pour Kinshasa. En février dernier 2016, le Premier ministre Augustin Matata  s’y était rendu pour la signature de plusieurs contrats concernant notamment le Projet Inga 3. Joseph Kabila a en outre été invité par Abdel Fattah Al Sisi pour assister à la cérémonie d’inauguration du nouveau canal de Suez en août 2015.

https://www.youtube.com/watch?v=_0UXjvECx-E&feature=youtu.be