La signature de l’arrangement particulier interviendra le lundi prochain!

L’information vient d’être livrée par Mgr Abongo, à l’issue des discussions de ce jour autour de l’arrangement particulier au Centre interdiocésain de Kinshasa.

Au micro de POLITICO.CD, Mgr Fridolin Ambongo a annoncé que la signature de l’arrangement particulier est prévue pour “le lundi” prochain, invitant la presse à y prendre part.

La Conférence épiscopale nationale du Congo, Cenco annonce avoir fini avec tous les points inscrits à l’ordre de travaux sur les arrangements particuliers. Dans une déclaration à la presse à l’issue des travaux de ce lundi, Monseigneur Fridolin Ambongo a indiqué que les points qui n’ont pas été finalisé les seront dans une petite commission créée pour cet effet. “Nous sommes satisfaits du déroulement des travaux. Nous avons totalement évacués tous les points et d’autres questions restantes seront traités dans un groupe de travail“, a dit l’évêque de Kisangani, qui annonce également que la Cenco a fait une proposition aux parties prenantes quant au blocage sur le mode de désignation du premier ministre.

Pour la question liée à la présidence du CNSA, l’évêque précise que cela se discutera dans la plénière du mercredi.

Monseigneur Fridolin Ambongo annonce également la signature solennelle du texte concluant les discussions sur les arrangements particuliers lundi prochain, qui marquera la fin de discussions entamées en décembre 2016.

Ecoutez  Mgr Fridolin Ambongo au micro d’Aline Engbe.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

3 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • L’accord ne tiendra pas.et plus jamais. La Mp a son plan B qui est le référendum en utilisant les armes et les groupe de Olenga nkoy. Ć’est seulement le Rassemblement qui n’a pas le plan B. On leur a mis Olenga pour le distraire enfin de ne pas avoir une préparation quelconque.

    • quand ca ne va pas c’est toujours la faute à l’autre.
      c’est par contre Lumbi, katumbi qu’on a mis dans le lot, avec de l’argent pour vous acheter. Et quand vous mangez, vous ne reflechissez plus
      Non, évoluons un peu dans nos reflexions sans faire allusion à l’autre,il nous faut une auto-évaluation sincère pour aller de l’avant. ce n’est pas aujourd’hui que Olengha est là. degageons nos fautes, nos erreurs pour mieux avancer en évitant les erreurs du passé.

  • Toutes ses personnes inutiles simples non mandatées officiellement par le Peuple Kongo Souverain Primaire mais qui négocient ouvertement entre eux pour le partage des postes ministériels saisonniers en a feignant soi-disant de vouloir le pur bonheur de tous les Kongolais sont dans une impasse entre leurs propres intérêts communs et le côté obscur de leur deal secret avec l’occupant Tutsi Power comme convenu depuis Ibiza , Rome, Paris, Monaco…

    Le partage obscène du pouvoir honni unique de l’arrangement particulier leur tient par la gorge. Le reste, c’est du pipeau, de la rigolade, de la fanfaronnade. Attendre l’application stricte de cet accord, c’est comme croire au Père Noël ou Père Fouettard des Occidentaux qui sont leurs Maîtres à penser occultistes neocolonialistes ultraliberaux pour mater le Peuple Kongolais jusqu’à l’infini…

    LE KONGO ASPIRE À L’ÉMERGENCE D’UN NOUVEL ORDRE POLITIQUE. VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE ÉBOULEMENT FINAL COMME UN SECOND 04 JANVIER 1959 CAR LE COLON BELGE FUT PLUS FORT QUE L’OCCUPANT TUTSI POWER. LE FANATISME AVEUGLE EST UNE FORME D’ESCLAVAGISME MENTAL. 2017 EST L’ANNÉE DE L’IDENTIFICATION NATIONALE ET DE LA LIBÉRATION TOTALE DU KONGO OCCUPÉ PAR LE TUTSI POWER. INGETA


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :