En RDC, le Franc congolais en chute libre, les prix grimpent!

La monnaie nationale poursuit sa dégringolade entamée depuis l’année dernière face au dollar américain, se changeant à plus de 1300. 

La situation économique de la République démocratique du Congo reste toujours instable en ce début d’année 2017 où la monnaie nationale poursuit sa dégringolade face au dollar américain. Tôt ce matin, le dollar a atteint la valeur de 1300 Francs congolais dans certains coins de la capitale congolaise.

Une situation qui agace au plus haut point les fonctionnaires de l’Etat qui eux sont payés en monnaie locale. “Qui peut vivre avec 2000 francs par jour“, se demande  Jean-Pierre Kimbuya, secrétaire général du Syndicat des enseignants congolais sur Top Congo FM ce matin.

Notre pays est scandaleusement riche, il ne faut pas que les fonctionnaires, qui sont acteurs du développement économiques, soient pauvres“, affirme-t-il disant attendre du nouveau gouvernement installé en décembre dernier des “retombés”.

Pour autant, le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Deogratias Mutombo, affirmé  au cours de la cérémonie d’échange de vœux avec son personnel que la RDC a terminé l’année 2016 avec un taux de croissance de 2,5%.

Toutefois, le gouverneur Deogratias Mutombo a reconnu que “tous les paramètres de prévisions ont bougé“, indiquant que l’inflation prévue en fin d’année à 4,2% est largement dépassée.

“Pour la seule année 2016, le franc congolais a enregistré plus de 20% de dépréciation”, a-t-il regretté sur Radio Okapi, le 29 décembre dernier, sans parler d’une solution à venir.

Le pouvoir d’achat en chute libre

Sur le  marché de la capitale, les prix de plusieurs denrées ont pris de l’ascenseur. Le sachet de sucre de 5kg se vend actuellement à 5500 Francs Congolais  au lieu de 5000 FC il y a quelques semaines. Le sac de riz de 25 kg est passé de 21000Fc à 25000Fc. La situation est la même à l’intérieur du pays, observe le site matininfos.

A Lubumbashi, Sud-ouest du pays, certains magasins et boutiques  du marché  ont même supprimé la  mesure de notifier le prix en bas de  chaque produit, poursuit ce site congolais.

La bouteille d’eau de 1 litre qu’on vendait à 500 FC,  revient pour le moment à 700 FC voire  750FC. Sur le marché de Lubumbashi, le prix du savon, du sac de farine de mais de 25Kg et du sucre a également été majoré. Du coté des légumes, la botte est non seulement réduite  par rapport à la quantité mais elle coûte 500fc (0,48 USD) au lieu de 300 FC (0,27 USD). C’est le même prix pour le tas de charbon de bois. Un dollar américain se change à 1190 FC  auprès des grossistes et dans les supers marchés“, explique-t-il.

Dans l’Est du pays, dans la ville meurtrie de Beni, située à environ 350 km de Goma (Nord Kivu), une bouteille d’huile de palme qui se vendait à 1500FC se négocie actuellement à 1700FC et une mesure  de riz importé se vend à 950 FC au lieu de 800 FC, soit une hausse de 20%.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

4 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • combien des sucreries avons ns dans chacune de nos 26 provinces respectives ? et encore combien des minoteries avons ns dans chacunes des nos 26 provinces respectives ? , c’est par là que devait commencer la question du prix de la farine et du sucre , la vraie révolution de la modernité c’est le ventre du peuple congolais.

  • C’EST NORMAL CAR NOTRE PAYS EST DIRIGÉ PAR DES VOYOUS, VOLUBILE QUI N’ONT QU’UNE SEULE CHOSE EN TETE A SAVOIR S’ENRICHIR EN SE REMPLISSANT LES POCHES AU DÉTRIMENT DE L’ENSEMBLE DE LA POPULATION. EN PLUS, LE GOUVERNEMENT PLÉTHORIQUE DE BADIBANGA NE DONNE AUCUN GARANTIE POUVANT STABILISER NOTRE MONDE. NOUS DEVONS COMMUNICATION A MILESTONE TOUS CES DIRIGEANTS CORROMPUS, INCOMPÉTENTS, VILIPENDÉ URSS. ..

  • Lumingu. Pourquoi être si complaisant? Il faut dire que le pays n’est plus dirigé depuis le 19 décembre. Un Badibanga qui monte des garde-fous pour protéger un que Kabila à hypothéqué contre la pression populaire. C’est là que l’on verrait un gouvernement digne de son nom.
    Kabila a tout mis en oeuvre pour bloquer la situation à tous les niveaux. Il lui faut un gouvernement musclé.


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :